Projet filets sociaux : un réseau de journalistes communicants en gestation!

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/SOCIETE by

Le Projet de Filets Sociaux Productifs (PFSP) a pour objectif principal le « développement du capital humain » par la protection sociale, laquelle constitue « l’ensemble des mesures publiques à but non lucratif qui visent à réduire la vulnérabilité des populations et à leur permettre de mieux gérer les risques économiques et sociaux. »

C’est donc autour de ce credo que la coordination du PFSP assurée par M. Abdoulaye Wanssan Bah a cru devoir outiller les professionnels des médias du dorénavant Réseau des journalistes pour la protection sociale, pour enfin aboutir à la mise en place d’un plan stratégique de communication. Non seulement, pour créer un pont entre le PFSP et les populations cibles, mais aussi et surtout entre le premier et les institutions, ainsi que le gouvernement. En vue de la meilleure visibilité des actions du PFSP sur le terrain et l’appropriation effective des gouvernants de la chose sociale.

C’est ainsi donc qu’au terme d’une formation de 48 heures (12-13 avril) à Coyah, à une soixantaine de km de Conakry, il a été décidé de commun accord avec les journalistes présents, de la mise en place d’un plan stratégique de communication dont la gestion de chacun des pans de celui-ci à été confié à un pool de journalistes.

D’ailleurs, du point de vue d’Abdoulaye Wansan Bah, coordinateur dudit projet, les résultats obtenus lors de ces deux jours d’échange sont plus que probants. «Ce sont les résultats que nous allons exploiter dans le cadre de la communication du projet filets sociaux productifs», a-t-il indiqué.

Au nom des participants, Thierno Amadou Camara, a remercié les responsables du Projet de Filets Sociaux Productifs pour l’engagement pris à matérialiser sur le terrain, une vision du gouvernement. Celui d’assister les personnes vulnérables. «Mais aussi, le fait d’associer les médias à cette mission, qui est noble», a congratulé M. Camara.

«A travers cette formation, nous pensons que de tels cadres de concertation pourraient continuer avec notre réseau et les responsables du projet filets sociaux dans le cadre d’un accompagnement effectif de la presse dans l’atteinte des objectifs. Pour finir, nous espérons que ce mariage entre notre réseau et le projet sera un acquis dans le cadre d’une collaboration afin de lutter contre la pauvreté en Guinée» a osé espérer notre confrère.

Nabilaye

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*