Guinée : deux cas de viol à Tougué !

in A LA UNE/ACTUALITES/FAITS DIVERS/FLASH INFO/REGIONAL/SOCIETE by
Photo d’archives

Le viol des filles refait surface dans la région administrative de Labé. Dans la nuit du samedi 15 juillet 2017, deux cas de viol ont été enregistrés dans la sous préfecture de Koin relevant de la préfecture de Tougué.

A en croire le préfet Elhadj Abdourahmane Baldé avec qui la correspondante regionale de votre quotidien guineetime.com s’est entretenue, il y’a eu belle et bien deux cas de viol. Il affirme: « une fois informé, je me suis rendu à l’hôpital préfectoral où déjà l’une des victimes du nom de M.K agée de 15 ans a été admise d’urgence vue que son état était très critique. C’est lorsqu’elle revenait d’une soirée dansante a Fatako , en cour de route que M.K a été suivie et violée par un apprenti chauffeur en pleine brousse. Ensuite nous avons cherché à joindre la deuxième victime du nom de S.D âgée d’environ 16 ans au téléphone et avons ordonné qu’elle soit à son tour amenée au centre hospitalier. Elle voulait rentrer aussi chez elle après avoir assisté à une soirée dansante. c’est ainsi que son cousin a donné son engin roulant à un de ses amis pour qu’il la ramène. Malheureusement pour S.D, au lieu d’être accompagnée par l’ami de son cousin, elle a été a son tour violée par ce dernier. Après les analyses faites par les médecins en charge de soigner les deux jeunes filles, il a été confirmé qu’effectivement qu’elles ont été violées. C’est ainsi que j’ai ordonné aux gendarmes d’essayer de mettre mains aux deux présumés violeurs. Heureusement les agents de la gendarmerie préfectorale de Tougué ont pu arrêter ces présumés violeurs qui s’appellent Saidou agé de 20 ans et Sékou 17 ans. Actuellement, les deux présumes bourreaux de M.K et S.D sont détenus à la gendarmerie préfectorale de Tougué en attendant d’être transférés en justice. Quant aux deux victimes, elles recouvrent leur santé petit à petit ».

Labé, Propos recueillis par Aissatou Diallo

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*