Les médias pourront bientôt faire payer leurs articles sur Facebook

in FLASH INFO/HI-TECH by

La nouvelle concerne l’application mobile, et plus précisement les Instant Articles, un format lancé en 2015.

Pour lire des articles de presse sur Facebook, il vous faudra bientôt ouvrir votre porte-monnaie. Dès la rentrée prochaine, le réseau social introduira en effet sur sa plateforme un système d’abonnement, destiné aux contenus médias.

 

C’est d’abord l’application mobile qui sera concernée, raconte le site The Street, et plus précisément les Instant Articles. Lancé en 2015, ce format offre la possibilité aux médias d’héberger leurs articles directement sur la plateforme.

Jusqu’à présent, ce service était entièrement gratuit pour les utilisateurs. Un système qui ne semblait finalement guère convenir aux éditeurs. Campbell Brown, qui s’occupe de nouer des partenariats avec ces derniers chez Facebook, a ainsi déclaré mardi lors d’une conférence: « ils nous ont tous dit qu’ils voulaient une espèce de système d’abonnement, et c’est ce que nous allons faire. »

Un mélange entre paywall et  premium

Ce que reprochent les médias aux Instant Articles, c’est avant tout de ne pas être suffisamment rentables. Cette critique avait déjà été formulée par le passé, et avait donné lieu à quelques avancées: plus de publicités, des abonnements aux newsletters, ou encore des suggestions en pied du contenu, renvoyant à d’autres articles à lire sur le site du journal. L’abonnement s’inscrit donc logiquement dans cette lignée.

 

Concrètement, il devrait s’agir d’un « paywall », c’est-à-dire que les internautes pourront lire une certaine quantité d’articles gratuitement, avant de devoir s’abonner pour en consulter davantage. A ceci, s’ajoutera un modèle classique dit « premium ». Des articles seront gratuits, d’autres payants dès le départ. Reste à savoir, comment se régleront les abonnements, et si cela durera. A priori, si le test s’avère suffisamment concluant, il devrait être appliqué à tous les utilisateurs dès 2018.

L’expansion

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*