L'équilibre de l'info

Labé – fête des enseignants : entre célébration et revendications !

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/REGIONAL by
Photo : guineetime

Le jeudi l’humanité a célébré la journée internationale de l’enseignant. Une journée célébrée le 5 Octobre de chaque année.

Cette année, le thème retenu est :  »Valoriser les enseignants et améliorer leur statut ». A Labé, la fete internationale de l’enseignant s’est déroulée dans l’amphithéâtre ENI (Ecole nationale d’instituteurs) – CFP (Centre de formation professionnelle) en présence des autorités administratives. Ils étaient massivement mobilisés, enseignants, enseignantes et syndicalistes pour célébrer cette fête internationale de l’enseignant.

Dans son discours de circonstance,  la directrice préfectorale de l’Education Hadja Aissatou Diouldé Diallo s’est exprimée en ces termes : »Notre pays la Guinée célèbre le 5 Octobre de chaque année, la journée mondiale de l’enseignant… Incontestablement nous sommes les bâtisseurs de notre nation. Vive les enseignants et bonne fête à tous les enseignants de Guinée ».

Au nom de l’inter-centrale syndicale FSPE- SLEG de l’éducation, le porte-parole a demandé : »le paiement en fin octobre de la prime de documentation de l’année scolaire de 2017 -2018; la revalorisation effective; le paiement de la prime de zone à tous les ayant droits et le maintien de la valeur monétaire au point d’indice à 1030″.

Quant au gouverneur de la région administrative de Labé, Sadou Keïta a exhorté les enseignants à redoubler d’efforts car selon lui l’action d’un enseignant frappe tout le pays. »En tant qu’ enseignant de profession, je voudrais qu’on sache qu’une absence de l’enseignant à l’école fait perdre à toute une nation un cadre bien formé. Nous nos actions frappent toute la nation. Prêtons attention à ça. l’État est très conscient des conditions dans lesquelles nous travaillons ».

A rappeler que la journée internationale de l’enseignant est célébrée chaque année à l’initiative de l’UNESCO depuis 1994. Elle commémore la signature de la recommandation concernant la condition du personnel enseignant signée le 5 octobre 1966 par l’UNESCO et l’organisation internationale du travail.

Labé, Aissatou Diallo pour guineetime.com

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from A LA UNE

Go to Top