L'équilibre de l'info

Agression contre le patrimoine routier au centre des débats à Conakry

in A LA UNE/ACTUALITES/ECONOMIE/FLASH INFO/POLITIQUE by

Il s’est ouvert ce lundi 7 mai 2018 dans un réceptif hôtelier de la place, un atelier de deux jours sur l’impact des agressions dont est victime le patrimoine routier national. L’organisation de cet atelier est à l’initiative du ministère des Travaux Publics.
Durant deux jours d’échange (7 & 8 mai), des acteurs de l’administration publique, du secteur privé, des leaders politiques, des acteurs sociaux etc.. vont présenter les résultats de leur diagnostic portant sur certaines voiries de Conakry et échanger sur la problématique de l’agression contre le réseau routier devenue un fléau national.

Dans son discours d’ouverture, la ministre des Travaux Publics, Oumou Camara a indiqué que son ministère en charge de la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière d’infrastructures routière « est confronté à des écarts considérables entre les besoins de financement et les ressources disponibles ». « Cette situation soulève l’importance des défis à relever tant dans la gestion rationnelle des ressources que dans la protection et l’entretien du patrimoine routier existant », a-t-elle ajouté.

Parlant des agressions causées au patrimoine routier, elle signalera que les résultats démontrent les différentes formes d’agressions (brulure des pneus et des ordures sur la chaussée, la surcharge, les tranchés et dos d’âne anarchiques, etc.). Et leur degré qui varie selon les communes et acteurs. Continuant sa communication, la ministre des Travaux Publics , dira que le coût minimal de réparation des impacts de ces agressions s’élèverait à près de 60 milliards de francs guinéens, soit plus de 25% des ressources disponibles du fonds d’entretien routier qui pourraient évoluer à la hausse si rien n’est fait pour freiner ces agressions.

Représentant l’Union Européenne à cette cérémonie, Jérôme Rihovey, s’est réjouit de la présence des différents acteurs du transport autour de la table. « C’est un plaisir de voir l’assistance élargie aujourd’hui, non seulement à tous les transporteurs pour qui la route est un outil de travail, mais aussi à tous les autres acteurs … »

Mariame Sylla

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from A LA UNE

Go to Top