L'équilibre de l'info

Category archive

Guinée Maritime

Dubreka : quatre présumés bandits dans les filets des services de sécurité !

Guinée – Conakry /Quatre présumés bandits de grand chemin viennent de tomber dans les filets des services de Sécurité de Dubréka. LIRE

Guinée : Le parti de Lansana Kouyate se prononce sur les événements de Boké

Lansana Kouyaté se voit véritable opposant à Condé

Conakry,Guinee : Le parti de Lansana Kouyate, Le PEDN, s’est prononcé sur les violents événements de Boké qui ont endeuillé des familles et provoqué les destructions de biens. Lisez  LIRE

Guinée : Vers la création d’un centre de formation d’excellence à vocation minière

MineConakry, Guinée : Abdoulaye Magassouda Ministre des Mines et de la Géologie a procédé ce mercredi 12 juillet 2017 au lancement des travaux de restitution des résultats de l’étude de faisabilité portant sur la « Transformation de l’Institut Supérieur des Mines et Géologies de Boké en Centre d’Excellence des Mines et Géologie » en présence de Mathias Veltin Ambassadeur de l’Allemagne en Guinée et des représentants de la GIZ. LIRE

Guinée : L’Ecole nationale de Santé de Kindia réhabilitée par l’USAID

L’ambassadeur des USA D.Hankis

Conakry- GuinéeL’Agence des États-Unis pour le développement International (USAID) en collaboration avec le gouvernement guinéen, a procédé  ce lundi 5 juin, 2017, à une remise d’infrastructures récemment réhabilitées à l’École Nationale de Santé de Kindia. LIRE

Guinée : Le ministres des Mines met en garde Boké

Boké, Guinée : De Notre Correspondant- Le ministre des Mines et de Géologie, Abdoulaye Magassouba, a mis les populations de Boké en garde contre d’éventuelles « décisions douloureuses » que les sociétés minières peuvent prendre suite à l’enlisement de la situation insurrectionnelle qui y prévaut. LIRE

Manif des élèves : l’INDIH dénonce un « recul grave et dangereux »

Mamady Kaba

Conakry, Guinée : Le mouvement syndical guinéen a déclenché une grève pour exiger du gouvernement une amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants et des contractuels du système éducatif. Des élèves ont manifesté leur colère dans la rue contre l’absence des enseignants dans les salles de classe. LIRE

Environnement : « Ce qui se passe à la Société Minière de Boké est déplorable » alerte Papa Kolly

Conakry, Guinée : Le président du parti GRUP, El hadj Papa Kolly Kourouma a alerté les décideurs du pays à propos du peu
 de cas que la Société Minière de Boké ferait de l’environnement dans la zone d’exploitation sans mener, dit-il, « aucune étude ».

LIRE

URGENT : le Préfet Ibrahima Barboza évacué sur Dakar (Famille)

Aeroport de Conakry
Aeroport de Conakry

Conakry,Guinée : Le préfet de Coyah, Ibrahima Barboza Soumah, blessé par des inconnus en sa résidence de Coyah la nuit dernière, vient d’être évacué vers Dakar (Sénégal), a-t-on appris de sources familiales. LIRE

Gravement blessé, le préfet de Coyah sous soins intensifs (Proches)

coyahConakry-Guinée : Le préfet de Coyah, Ibrahima Barboza Soumah, gravement blessé par des inconnus en sa résidence officielle dans la nuit dernière, est sous soins intensifs dans une clinique de Conakry.

 

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, le préfet de Coyah blessé à la mâchoire, la tête, à une épaule et aux pieds, est dans les mains de médecins qui ont vidé « tout le monde » de la salle, a-t-on appris de sources proches de la famille.

Jusq’à 8 heures, « les médecins spécialistes » de la Clinique Pasteur de Conakry étaient attendus. Ceux qui ont passé la nuit dans cet établissement hospitalier ont débuté les soins, mais demandé à la famille la patience.

Gisant dans son sang, et des « valises renversées » sur lui, le préfet Barboza a été pris par sa famille pour l’hôpital de Coyah d’où les premiers soins lui ont été administrés. C’est de là qu’on l’a conduit au CHU Ignace Deen.

Par « manque de places », rapporte une proche de la famille, celui qui incarne l’Autorité à Coyah a par la suite conduit à la clinique Pasteur de Conakry.

« On est en mission »

Selon une source contactée très tôt ce matin par GuinéeTime, les assaillants ont fait iruption entre 1h du matin et 2 heures à la résidence du préfet de Coyah qui, seul, occupe la case de ladite résidence. La famille, quant à elle, se retrouve dans la grande maison.

Ne disposant que d’un seul seul agent pour sa protection, le préfet de Coyah a été vite attaqué puisque son garde du corps a été le premier ligoté.

Nez à nez avec les inconnus, armés, le préfet de Coyah a demandé « Ne me tuez pas ! Prenez tout ce que voulez ». C’est ainsi qu’une somme de 45 millions gnf, l’écran tv et autres objets ont été récupéré d’abord.

M.Barboza, a voulu « négocier » avec les assaillants avant que ces derniers ne l’attaquent physiquement.

« Il nous a confié qu’on lui a dit qu’ils sont en mission pour le tuer. Il a demandé pardon et dit de tout prendre » confie cette proche du prefet de Coyah.

Mais le préfet de Coyah a été copieusement battu. Bilan : mâchoire cassée, l’épaule cassée et  en sang, comme la tête et des pieds qui portent des plaies.

« Dans son sang, il s’est évanoui et les bandis lui ont mis des valises sur lui ».

Le militaire attaché, après le départ des inconnus, est sorti pour cogner la porte du chauffeur du préfet ainsi que celle du bâtiment du reste de la famille. Et il a été aussi détaché.

Durant le parcours de Coyah à Conakry, en dépit de ses blessures, le préfet a tenté de relater la scène à sa famille.

 

Coyah: il tue son ami à cause d’une fille…

coyahAbdoulaye Bangoura, 20 ans, mécanicien de profession, résidant à Donèyah dans la Commune Rurale (CR) de Wonkifong, a été poignardé, mardi, 15 novembre 2016, par Ibrahima Sory Camara, élève en 8ème année au Collège de Wonkifong dans la préfecture de Coyah en Basse Guinée.

La victime a rendu l’âme devant la concession du présumé auteur qui aurait pris la fuite après avoir commis l’acte.

Mécontents, les proches de la victime ont saccagé le domicile des parents du présumé auteur de ce crime.

Selon des témoins, «une bagarre a éclaté entre les deux jeunes suite à une dispute à propos d’une jeune fille que chacun des deux revendiquait comme sa petite amie».

agp

KINDIA : Les déténus de la prison civile touchés par la Semaine de la Citoyenneté

Un grand centre de pénitencier du pays
Un grand centre de pénitencier du pays

Kindia, Guinée-Les détenus de la prison civile de la région administrative de Kindia ont reçu aussi la caravane de la Semaine de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP) ce dimanche dirigée par le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, Gassama Diaby. LIRE

Go to Top