L'équilibre de l'info

Guinée / Bah Oury : « la condamnation de Thianghel, condamne implicitement Cellou Dalein Diallo »

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/POLITIQUE by

Le Tribunal de première instance de Dixinn a rendu son verdict le mardi 09 janvier dernier dans le procès du journaliste Mohamed Koula Diallo, tué par balle le 05 février 2016 aux abords du siège de l’UFDG (opposition, Ndlr).

Le président du Tribunal Mangadouba Sow a délibéré comme suit :«Le tribunal après avoir délibéré, (…) retient M. Thianghel dans les liens de la culpabilité et le condamne par défaut à la réclusion criminelle à perpétuité, décerne mandat d’arrêt contre lui ; retient Alphadio et Amadou Sadjo Barry dans les liens de la culpabilité, les déclare coupable des coups et blessures volontaires, les condamnent par défaut à deux ans de prison et à un millions de franc d’amende chacun, décerne mandat d’arrêt contre eux ; déclare que les faits ne sont pas imputables à Amadou Sow et à Algassimou Keita, les renvoi à des fins de poursuite, ordonne leur acquittement pure et simple ».

Ainsi, pour Bah Oury, vice-président « exclu » de l’UFDG qui s’est constitué partie civile au procès, la justice n’est pas rendue.

« C’est une volonté délibérée de masquer les vrais responsables de l’assassinat du journaliste Mohamed Koula. Je pense que de ce point de vue, le juge Mangadouba Sow pour lequel on avait déjà écrit auprès du premier président de la cour d’appel une lettre pour le dessaisir de ce dossier, parce que nous avions compris qu’il ne pouvait pas contribuer à la manifestation de la vérité. Donc ce verdict nous montre ce qu’il en est. Dans les dossiers d’instruction, celui qui est présenté comme étant l’auteur du tir qui a tué Mohamed Koula, il avait orienté son arme vers moi. Il a raté sa cible et il a tué Mohamed Koula. C’est Amadou Sow, le garde du corps de Cellou Dalein. Il a été acquitté, Souleymane Tchianguel qui n’est qu’inculpé pour complicité, a eu une peine maximale. Donc, je considère que dans cette affaire, c’est la complicité directe de Cellou Dalein qui est mise en cause et sa capacité de corruption qui a amené à ce que le verdict soit comme tel. Mais malheureusement pour lui, la condamnation de Thianguel, implicitement le condamne et le situe comme le principal commanditaire de la tentative d’assassinat sur ma personne, qui a amené à tuer le journaliste Mohamed Koula le 5 février 2015 », a réagi Bah Oury au téléphone de guineetime.

Nous avons tenté en vain de joindre un répondant du côté de l’UFDG. L’Honorable Ousmane Gaoual Diallo nous lancé au téléphone qu’il ne pourrait pas réagir étant au moment où on l’appelait (hier mercredi 10 janvier, Ndr) à Bamako.

Youssouf Diallo

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from A LA UNE

Go to Top