L'équilibre de l'info

Guinée : l’influence des réseaux sociaux au centre d’une conférence-débat

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/SOCIETE by

 « L’impact des réseaux sociaux sur la vie des apprenants guinéens », c’est le thème d’une conférence-débats, organisée samedi 14 avril par l’association des sociologues pour le développement de la Guinée à l’Université général Lassana conté de Sonfonia.
Au cours de cette rencontre, la jeune Association a invité les élèves et étudiants à une prise de conscience. Pour eux, l’utilisation de ces réseaux sociaux n’est pas un mal en soit, mais si cette utilisation n’est pas bien orientée, cela peut être néfaste à la cohésion sociale et l’unité nationale.
Selon les organisateurs, l’influence des réseaux sociaux sur le quotidien des apprenants, contribue à la dégradation du système éducatif guinéen.

« On a remarqué que les réseaux sociaux ont un impact négatif sur la vie sociale des apprenants en Guinée. Les étudiants par exemple, ne donnent pas d’importance à la recherche, au contraire, ils donnent de l’importance au réseau social Facebook. Même en classe quand le professeur est en train de donner les cours, vous voyez des gens qui sont connectés sur facebook et sur Messenger… » Constate Fangamou, le président de l’association des sociologues pour le développement de la Guinée.

Monsieur Fangamou espère que cette conférence va permettre de faire un usage judicieux des réseaux sociaux.

Au sortir de cette conférence, des participants interrogés par guineetime disent être éclairés sur les méfaits liés à l’utilisation extravagante des réaux sociaux. Kadiatou Oumar Diallo étudiante en deuxième année sociologue à l’université général Lassana Conté de Sonfonia, explique être influencée comme beaucoup de ses amis par les réseaux sociaux notamment facebook.

Le président de l’ASDG conseille aux apprenants de privilégier les moteurs de recherche, pour avoir une formation de qualité.

Mamoudou DIALLO

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from A LA UNE

Go to Top