Guinée : Vers le procès de Diogo, un présumé voleur dont la vidéo de la torture a fait le tour du web

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/SOCIETE by

Conakry, Guinée : Lundi ou mardi prochains, se tiendra à Conakry le procès du jeune Amadou Diogo Sow, un présumé voleur maltraité et dont la vidéo a fait le tour du web en avril 2016.

Selon une source proche du Tribunal de Dixinn, ce procès se tiendra à la salle d’audience délocalisée à la mairie de Ratoma.

A.Diogo Sow a été célèbre malgré lui. Une vidéo, le montrant victime de scènes horribles de tortures a fait le tour des réseaux sociaux en Guinée.

Guinée : « Emmenez le piment et mettez dans son anus » (Vidéo de torture publiée par un béret rouge))

Les défenseurs des droits de l’homme, à la vue de cette publication par un béret rouge, ont retenu leur souffle ! Le ministre des Droits de l’Homme à l’époque, Kalifa Gassama Diaby, lui a continué ses investigations jusqu’à Kakimbo, Ratoma, où s’est déroulée la scène de tortures.

« Suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo dans laquelle des sévices sont intentionnellement infligés à une personne par des hommes en uniforme, le Gouvernement condamne fermement ces actes odieux et barbares » avait réagit le gouvernement guinéen.

Cette unité de la BAC 8 a été relevée de leurs fonctions.

Aujourd’hui, avant la tenue du procès, les défenseurs des droits de l’ Homme sont surpris du fait que le fait que le juge d’instruction ne parle des conditions d’arrestation et de détention «illégales » du présumé voleur.

C’est une famille Diaouné qui est partie civile au procès, estimant être victime d’attaques armées.

Mais nous avons appris que la FIDH a porté plainte  pour tortures et viol (une fille prise avec Diogo a été violée ) contre les agents de la BAC 8.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*