« l’Etat vient de débourser 100 millions pour la CNTG et l’USTG pour déstabiliser notre structure… » accuse Aboubacar Soumah

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/SOCIETE by

Le secrétaire général adjoint du Syndicat Libre des Enseignants et chercheurs de Guinée (SLEG) Aboubacar Soumah a fait des révélations à guineetime.com ce lundi 08 janvier.

Selon lui, « L’Etat manque de bonne foi, parce que nos constatons que l’Etat vient de débourser 100 millions de francs guinéens pour les deux centrales syndicales CNTG USTG dans le but de déstabiliser notre structure à la base’’.

Aboubacar Soumah révèle que des missions des deux centrales syndicales susmentionnées « sont en train de sillonner l’intérieur du pays depuis une semaine pour essayer de déstabiliser notre structure à la base. Mais les enseignants ne sont pas dupes, ils ont compris le jeu et ils sont prêts à répondre au mot d’ordre de grève une fois relancé. Partout l’équipe de la CNTG et l’USTG est passé, ils ont été récusés et leur message n’a pas passé. Nous sommes dans cette situation si toutefois nos revendications ne sont pas satisfaite nous allons décrocher la grève. Ça c’est inévitable», menace-t-il au bout du fil.

Avant d’ajouter qu’il n’a aucunement peur pour sa sécurité «Moi, je n’ai pas peur, je circule librement à Conakry bien que les gens racontent qu’il y a l’escadron de la mort, mais moi je n’ai pas peur».

Nous avons tenté en vain de contacter les responsables de la CNTG et l’USTG pour qu’ils réagissent à cette accusation.

Youssouf Diallo

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*