L'équilibre de l'info

L’Université Mahatma Gandhi « attaquée » par des élèves : plusieurs blessés et dégâts matériels

in A LA UNE/FLASH INFO/SOCIETE by
Les agresseurs sont derrière l’enceinte. Takoba Condé

Conakry, Guinée : Au moins sept personnes dont des étudiants sont blessés ce lundi matin par des jets de projectiles à l’Université privée Mahatma Gandhi de Lambanyi de la part de collégiens et lycéens de la zone, a-t-on constaté.

« C’était une pluie de projectiles » reconnait un encadreur de l’Université, Drissa Condé, qui s’apprête à quitter les lieux.

« Au moins sept étudiants sont blessés et quatre véhicules endommagés. C’est le véhicule du responsable financier » de l’institution qui est « sérieusement endommagé ».

 

 

A Matoto, Lambanyi, Yattaya etc ce matin, des collégiens et lycéens n’ont pu supporter l’absence d’enseignants qui observent une grève. Le syndicat de l’Education SLECG n’a pas été écouté par les Autorités du pays.

Dans un entretien à la télévision d’Etat, le Ministre Damantang A. Camara a affirmé que les négociations avec les centrales syndicales «avançaient plutôt bien et certaines incompréhensions avaient d’ores et déjà été levées » ces dernières heures.

Le porte-parole du gouvernement a rappelé que les principales revendications du mouvement syndical portaient sur trois points parmi lesquels l’application de la nouvelle grille salariale, la situation des enseignants contractuels ayant participé et échoué au concours d’entrée à la fonction publique et l’application du statut particulier de l’Education.

Lire ici le compte-rendu de cet entretien télévisé.

A Mahatma Gandhi, les « assaillants » du système public d’enseignement ont quitté les lieux grâce à la négociation entamée par les encadreurs. Ce qui a désamorcé la manifestation, avant l’arrivée des agents des forces de l’ordre.

Du carrefour Lambanyi jusqu’à Yattaya, haute banlieue de Conakry, la circulation routière a été bloquée. Les élèves du public ont régné durant plusieurs quart-d’heures en maitres des lieux.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from A LA UNE

Go to Top