Médias : Le Salon des professionnels de la Communication s’annonce

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/SOCIETE by

Guinée, Conakry, la première édition salon professionnel des médias et de la communication se tiendra les 14 et 15 mars 2018 en Guinée. A l’occasion de ce grand rendez-vous du monde des professionnels des médias et de la communication, les initiateurs ont animé une conférence de presse à la maison des journalistes à Coléah. Objectif, donner toutes les informations sur cet événement.
Pour La commissaire générale du CROSSCOM Adele Camara, l’organisation de la première édition du salon professionnel des médias et la communication est partie d’un constat selon lequel, la Guinée regorge des nombreuses entreprises de presses, mais qui se trouvent confrontées à des difficultés d’ordre économique et logistique.

Pendant ces deux jours de rencontre, les participants auront droit aux conférences débats, à la formation et d’expositions pour permettre une visibilité des entreprises de communications.

Nous nous sommes dit qu’il faut créer un cadre de concertation pour que ces radios, ces télés, ces sites,  ces agences de communications se retrouvent pour débattre sur un certains nombre de problèmes qui nous intéressent» précise cette journaliste.

L’un des conférenciers et non le moindre,  le directeur de la télévision nationale, Fode Tass Sylla a déclaré  que les journalistes devraient bondir sur cette opportunité, qui s’offre à eux. Il appelle à une forte mobilisation.

«Nous avons remarqué que les autres métiers organisent des événements et nous utilisent pour faire passer leurs messages. Nous sommes des cordonniers mal chaussés. Nous n’avons nulle part où se rencontrer pour parler de nous-mêmes. Donc ce selon va combler un vide » estime ce journaliste.

Iboun Conté, le représentant des associations de presse à cette rencontre, a déploré la fermeture d’au moins 15 radios privées. Il souhaite que des réflexions soient menées dans le sens à autonomiser les entreprises de presse, car dit-il, elles roulent à leur perte.

Pour lui, ce salon permettra aux patrons de medias de mieux se préparer pour la journée nationale de la presse guinéenne. il déclare pour finir que les associations des médias sont une prenante dans ce salon.

Avant de cloturer es échanges, les conférenciers ont invité les jeunes journalistes à se former davantage pour mieux informer les citoyens à la base.

Mamoudou Diallo

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*