Guicopress-Séga Diallo : ça tourne au vinaigre

0
63

Sega-diallo

Kerfalla Camara est PDG du Groupe Guicopres
Kerfalla Camara est PDG du Groupe Guicopres

Séga Diallo, Journaliste, ancien employé de la société Guicopress, a été interpellé hier à la sortie d’un match du championnat national de Guinée. C’est son ancien employeur, le PDG de Guicopress, KPC, qui aurait porté plainte pour dit-on, « détournements de biens sociaux ».

Ce n’est pas toujours souhaité de finir une relation de travail au commissariat où à la Justice, surtout en Afrique. Eh ben, c’est ce qui a droit d’être cité entre le PDG de Guicopress et le journaliste sportif, Séga Diallo. Ce dernier a passé une  nuit à l’Escadron de la Gendarmerie mobile 2 de Hamdallallaye, en banlieue de Conakry. Au moment où nous écrivions ces lignes, Séga est toujours en ces lieux.

Une source proche de l’homme d’affaires rassurait GuinéeTime que KPC devait « retirer ce samedi sa plainte » déposée contre son ancien chargé de Communication.

« Mais le juge est injoignable », regrette une autre source de Séga Diallo.

Dans cette nouvelle phase de ce conflit entre anciens collaborateurs, un véhicule de service, une Honda CRV remise à Diallo alors employé à Guicopress.

« Il- Séga Diallo, ndlr- a été un employé du Groupe Guicopres et en quittant il a emporté le véhicule de service, une 4X4, qu’il n’a jamais rendu, malgré les nombreuses relances » lit-on dans un communiqué de la compagnie de BTP.

Toute cette histoire est née d’un article publié dans le journal « L’Indépendant », puis sur Guinée7, mettant en doute le prix du CIMA attribué au patron de Guicopress, KPC. Ibrahima Sory Traoré, fondateur de ce site a été menacé par des jeunes se réclamant être proches de l’homme d’affaires. Séga Diallo avait aussi confié à notre site qu’il était aussi victime des mêmes menaces. On l’a accusé d’être à la base de cet article jugé « diffamatoire ».

Amadou Tham Camara, président de la Maison de la presse de Guinée, avait tenté une médiation entre le patron à l’époque de Séga Diallo, Boubah Sampil et KPC. Si les deux patrons sont effectivement venus à cette rencontre, il y a lieu de relever que ni Traoré de Guinée7, ni Séga n’y ont pointé le nez.

 Pour les injures et autres menaces, Séga Diallo aurait porté plainte contre x. Le garde du corps de KPC a été arrêté et détenu depuis quelques jours.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici