Livres : « L’impossible Oubli » de Barry Affidou

0
59

 Affidou BarryBarry Afidou a tenu une conférence de presse ce mardi 5 mars 2015 à la maison commune des journalistes de Guinée dans le but de la  présentation au public de son livre intitulé « l’impossible oubli. »

« L’impossible oubli » est un  roman autobiographique, qui raconte   la vie de son auteur et celle de sa famille. 

Afidou Barry,est   fils d’une victime de Camp Boiro‘’Dianwadou Barry’’, ancien ministre de l’Education nationale sous le régime de Sékou Touré.

«Le titre du roman signifie les choses qui se sont passés dans le pays sur tous plans :  économique, social, culturel… Ce titre m’impose de ne pas oublier le passé. L’essentiel de ce livre parle sur mon père Dianwadou Barry, président du bloc africain de Guinée (BAG) et son opposant Sékou Touré, mais aussi une partie des gens qui ont disparu au Camp Boiro et l’histoire de la Guinée de 1950 jusqu’à la mort de Sékou Touré», affirme l’auteur

 Pour lui, il ne faut pas  comparer  le régime de Sékou Touré à celui du président Alpha Condé.

«Sékou était un sanguinaire, il  avait cambriolé les jeunes violents,  tuait les gens et avait cultivé l’opposition entre les soussous et les peulhs.  Il était violent, la pitié ne lui disait rien…Il avait égorgé Ibrahima parce qu’il était le chauffeur de mon papa et il a aussi arrêté mon père Barry Diawadou, l’a envoyé au camp Boiro avant de  l’assassiner ».

Puis, l’écrivain a déclaré qu’il ne pourra jamais pardonner à l’ancien président de la Guinée Sékou Touré. 

 Quant à George Faragué Toukara,  un autre fils d’une victime de Camp Boiro et propriétaire des Editions Mercure, dira que le livre « L’impossible oubli » est un cri, un rappel de tous les Guinéens qui ont vécu le Camp Boiro et tous ceux qui ont souffert dans le pays. Ce livre valorise certaines personnes, les martyrs. Il nous rappelle qu’il ya eu beaucoup de morts, d’injustice, les dignes fils ont perdu leur vie et jusqu’à présent ne sont pas enterrés. »

Plus loin Faragué Tounkara pense que si la Guinée est dans les pétrins aujourd’hui, c’est parce que les âmes des personnes qui ne sont pas enterrées nous hantent. Et tant qu’ils ne seront pas rétablis dans leurs droits, croit-il,  la Guinée ne sortira pas de ce misère. »

Mariame Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici