Guinée : L’opposition, démembrée, annonce deux journées « ville morte »

0
40
Images d'archives
Images d’archives

Guinée-Conakry : Pour marquer son mécontentement face au refus de l’Administration Condé à procéder à une baisse du prix des produits pétroliers, l’opposition républicaine annonce deux journées de « ville morte » en Guinée.

Ce sont les 30 et 31  mars prochains qui sont retenus pour ces manifestations, annonce le porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla.

Avant, ce j jeudi 24 mars, Cellou Diallo et ses collègues de l’opposition seront face à la presse pour expliquer cette décision.

Déjà, face à la presse, cette opposition républicaine doit enregistrer deux mécontents. Le leader du PEDN, Lansana Kouyaté, s’exprimant sur les menaces de l’opposition, a dit rejeter cette idée.

« Le PEDN ne participera pas à cette marche. Parce que la fin des marches a été constatée par tout le groupe, contre l’avis du PEDN, on a mal suspendu ces marches-là. Nous avons dit que c’était regrettable. C’est toujours une symphonie inachevée. Si nous avons dit qu’en cas de reprise nous ne participerons pas, nous respectons cette position aujourd’hui. Nous ne sommes pas sûrs qu’on aura le souffle et que comme cela arrive fréquemment en Guinée, ça soit une symphonie inachevée », affirme ce matin le leader du PEDN chez nos confrères de la radio Espace FM.

Dans la journée, Jean Marc Telliano, fâché de certains agissements qu’il dénonce du principal parti d’opposition, annonce son retrait de ce collectif, du moins pour « voir clair ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici