Mort du militant de l’UFDG : Les précisions du président Alpha Condé

0
58
Alpha
Alpha

Guinée-Conakry, Le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a tenu à rappeler lors d’une conférence que certaine personnes arrêtées dans le camp de l’opposition à la suite du décès du journaliste Mohamed Koula Diallo étaient « malades ».

« Des gens ont été arrêtés, certains étaient malades. Le monsieur qui est décédé est mort à l’hôpital » affirme le chef de l’Etat, dimanche matin.

Alpha Condé a noté que les guinéens sont malades à cause de leur alimentation. Et sollicite l’aide de la presse.

Une vingtaine de proches du leader de l’UFDG ont été interpellés il y a quelques mois, au cours de l’enquête policière qui a suivi le décès par balle du journaliste Mohamed Koula Diallo au siège de l’UFDG à Hamdallaye. Cette altercation était née de l’annonce de la visite du vice-président exclu du parti, Bah Oury, au siège.

Pour le président Condé, le droit de manifester est consacrée en Guinée. Mais « on ne peut pas accepter que les citoyens violent la loi ».

Il est aussi revenu sur des mesures et reformes  prises au niveau de la Justice depuis son élection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici