Retraits de la CPI : La France appelle « instamment ces pays à reconsidérer leur position »

0
123

Hollande NewGuinée-Conakry : Le Quai d’Orsay s’est prononcé ce lundi sur le retrait annoncé d’au moins quatre pays africains à se retirer de la Cour pénale internationale. Le porte-parole du Quai d’Orsay a répondu à une question à propos.

 

« La France a exprimé sa préoccupation et son regret face à l’annonce faite par certains pays de leur intention d’initier la procédure de retrait de la Cour pénale internationale » lit-on dans la déclaration de ce lundi matin de la Diplomatie française.

Pour la diplomatie française, « La lutte contre l’impunité est en effet essentielle pour permettre le respect des droits de l’Homme, une réconciliation et une paix durables. La Cour pénale internationale joue à cet égard un rôle unique en tant que seule juridiction pénale permanente à vocation universelle » poursuit-elle.

Quatre pays dont l’Afrique du Sud, la Gambie, le Burundi et le Kenya ont annoncé leur intention de se retirer de la Cour pénale internationale.

« Nous appelons instamment les pays ayant fait ces annonces à reconsidérer leur intention et restons disposés à entretenir un dialogue constructif sur le fonctionnement du système de justice pénale internationale » menace la France.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici