Ce train transporte des milliers de guinéens par jour
Ce train transporte des milliers de guinéens par jour

Conakry,Guinée- Lors de son passage ce jeudi 1er décembre devant les députés à l’Assemblée nationale, pour présenter son budget sectoriel, le ministre des Transports M. Oyé Guilavogui a fait une annonce pour le moins intriguant.

Selon M. Guilavogui, le train « Conakry express » à l’arrêt début octobre dernier devra dorénavant rentrer dans le portefeuille de l’Etat guinéen. Lequel Etat, on le sait, peine toujours à trouver un terrain d’entente avec les partenaires chinois, pour la remise sur rails de ce train de banlieue pour le bonheur des citoyens.

Effet, après la présentation du plan d’action de son département ce jeudi, le ministre des transports a exposé le projet de budget qui se chiffre à cinquante deux milliards deux cent quatre-vingt-cinq millions neuf cent douze mille francs guinéens (52. 285 912 000GNF).

« City Bus, Guinée Airlines’’

Toutefois, Oyé Guilavogui a déploré le fait que ce projet de lois de finances 2017 ne prévoit pas de subvention ‘’conséquente’’ pour l’exploitation du train ‘’Conakry Express’’, ainsi que de la nouvelle société de transport ‘’City Bus.’’ La seconde est une société marocaine de transport urbain et interurbain des personnes, qui lancera ses activités courant premier trimestre 2017.

‘’je voudrais donc, pour conclure, en appeler à votre soutien, élus du peuple que vous êtes, pour qu’il soit mis en place une subvention d’équilibre de vingt quatre milliards cinq cent quarante millions quatre cent cinquante mille francs guinéens (23. 540. 450.000) GNF/an pour l’exploitation du train ‘’Conakry Express’’,  qui rentre dans le portefeuille de l’Etat à partir de janvier 2017 d’une part, et une deuxième subvention d’équilibre mensuelle de trois milliards cinq cent millions de francs guinéens (3. 500. 000. 000 GNF) pour la nouvelle société de transport urbain City Bus, d’autre part », a enfin plaidé le ministre des Transports.

Par ailleurs, le ministère des Transports inscrit dans son agenda de 2017, la création d’une compagnie nationale aérienne.

La réalisation de cet objectif consiste, selon M. Guilavogui, ‘’en la signature d’une convention de concession de transport collectif urbain et interurbain avec la société City Bus du Maroc ; la finalisation des négociations avec le partenaire chinois de deux conventions portant respectivement sur le remboursement d’investissements et des frais d’assistance technique ; la signature d’un protocole d’accord avec la société chinoise SINOHYDRO pour la construction de la voie ferrée Conakry-Kankan avec extension sur Bamako.

Cette société, à en croire Oyé Guilavogui, est en train de réaliser l’étude de faisabilité dont la validation sera faite par un cabinet indépendant.

Concernant la mise en place d’une compagnie aérienne, le ministre des Transports précise qu’un promoteur guinéen s’est associé à un partenaire stratégique pour créer une compagnie de droit guinéen dénommée ‘’Guinée Airlines.

‘’La cérémonie d’installation ara lieu avant la fin de cette année 2016 et le lancement officiel pour son exploitation est prévu courant 1er trimestre 2017’’, ajoute Oyé Guilavogui.

A rappeler que s’agissant des subventions, le ministre des Transports a cité la SOTRAGUI, la société nationale des chemins de fer, l’Agence nationale de la navigation maritime et l’Agence de la navigation aérienne, comme bénéficiaire à hauteur, respectivement, de (3. 000. 000.000GNF), (2.000.000.000GNF) et (800 .000.000GNF).

Nabilaye

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here