Médiation en Guinée Bissau : Le Ministre d’Etat Kiridi Bangoura évalue la situation sur place

0
60

Conakry, Guinée : Le Président de la République, Pr Alpha Condé, Président en exercice de l’UA, médiateur de la crise en Guinée Bissau, poursuit ses efforts de médiation entre les acteurs politiques en bissau-guinéens.

Dans le cadre du suivi de l’Accord de Conakry signé entre les acteurs politique, le 14 octobre 2016, le médiateur a dépêché un envoyé spécial, en la personne du Ministre d’Etat Secrétaire Général de la Présidence de la République, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, afin de remettre une correspondance à son frère le Président de la République de Guinée Bissau, mais aussi d’évaluer la situation politique.

Le Ministre d’Etat Secrétaire Général de la Présidence de la République s’est acquitté de la mission. N.Y. Kiridi Bangoura a organisé une évaluation participative de la situation avec les membres du PAIGC, le Groupe des 15, le PRS (opposition parlementaire), le PND, l’UM et le PCD les 8 et 9 mars courant.
L’objectif de cette évaluation était la possibilité d’accélérer le processus de réintégration des 15 députés exclus du PAIGC, conformément au point 10 de l’Accord de Conakry.

L’envoyé spécial du Président Alpha Condé était entouré du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies à Bissau, du Représentant spécial de la CEDEAO, des représentants de l’UA, de l’UE et de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP).

Conformément aux instructions du médiateur de la crise, le Pr Alpha Condé, l’envoyé spécial a également rencontré le Président de l’Assemblée nationale populaire de Guinée Bissau et le Président de la République, José Mario Vaz.

Il a été retenu entre les parties de poursuivre les efforts nécessaires sur place, à travers les termes de références prises sur la préparation d’une réunion conclusive à Conakry.

Avant de quitter Bissau, l’envoyé a refait la situation avec le Président José Mario Vaz. Il a rencontré également le P5 (les représentants de l’ONU, de l’UA, de l’UE, de la CEDEAO et de la CPLP) et les bilatéraux (les ambassadeurs de France, des Etats Unis, du Portugal, de la Chine et l’Union européenne) à Bissau.
A tous, l’envoyé spécial du médiateur, appuyé par le Représentant spécial de la CEDEAO, a rassuré tous les acteurs nationaux et internationaux de la poursuite des efforts du médiateur, afin d’asseoir les bases pérennes d’une stabilité politique.

L’envoyé spécial a affirmé le souci du médiateur pour que tous les acteurs de la crise s’abstiennent du recours à la violence.

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici