Parlement: Pour une «modernisation » de l’agriculture, la ministre Mariama Camara plaide pour le « rehaussement » à 17 pour cent de son budget

in A LA UNE/ACTUALITES/ECONOMIE/FLASH INFO by

Conakry, Guinée  :  La ministre de l’Agriculture, Mme Fernandez Mariama Camara, a présenté aux élus du Peuple ce samedi la prévision budgétaire de son département pour l’exercice 2019 qui connait « une augmentation globale » par rapport à l’exercice 2018.

Le projet de budget pour l’exercice 2019 du département de l’Agriculture, est estimé à 348 milliards 157 millions 275 mille GNF contre 295 milliards 608 millions de francs guinéens pour l’exercice qui s’écoule.

La ministre de l’Agriculture a expliqué aux députés de la République que « l’examen de ce projet de budget met en évidence l’augmentation significative des dépenses d’investissement de plus de 63 milliards par rapport à l’exercice 2018 et une augmentation globale de plus de 52 milliards 545 millions 824 mille 745 soit 17, 77 pour cent. »

Mme Fernandez Mariama Camara croit fermement que ceci est de nature à « augmenter substantiellement la croissance agricole en 2019. »

D’autant que le Président de la République, Pr Alpha Condé, a déclaré que ce secteur prioritaire doit servir de principal moteur de développement et de croissance économique. Ainsi, une priorité dans toutes les politiques, plans et programmes de développement.

Le ministère de l’Agriculture prévoit la mise en œuvre, au compte de l’exercice budgétaire 2019, plusieurs grands projets au profit des paysans guinéens. Des projets de villages agricoles, à l’égard de la SOGUIPAH (Société guinéenne de Palmier à Huile et Hévéa) – qui a pignon sur rue en région forestière depuis trois décennies- sont prévus dans les quatre régions naturelles en général, et particulièrement les zones minières. Tout comme plusieurs filières porteuses qui y seront développées.

Depuis son élection à la magistrature suprême de la Guinée, le Pr Alpha Condé a donné un véritable coup d’accélérateur au secteur à travers de multiples actions dont l’IPADER (Initiative présidentielle d’appui pour le développement rural) qui, en trois ans, a donné des résultats probants.

«Malgré des significatifs efforts fournis par le gouvernement, rappelle la ministre Mme Mariama Camara, le déficit à combler par rapport aux attentes de nos producteurs, est encore considérable par l’allocation au secteur rural d’environ 4 pour cent du budget national, est en dessous des engagements de Maputo fixés à au moins 10 pour cent du budget national. »

A l’occasion de cette session budgétaire, la cheffe du département de l’Agriculture a sollicité l’implication des honorables députés « dans le rehaussement de cette allocation afin de transformer d’importantes potentiels agricoles en réelles opportunités d’investissement afin de moderniser et rendre compétitive notre agriculture. Ceci contribuerait à faire de notre pays une puissance agricole émergente. »

Cellule Communication du Ministère de l’Agriculture

Facebook Comments

Email : guineetime@gmail.com Contact : info: (+224) 666 164856 / 664 23 06 18 / camaraisma2000@yahoo.fr / amkooltoure@gmail.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.