• received_2294447014213231.jpeg
  • received_2174248582638296.jpeg
  • received_1265987463556063.jpeg
  • received_836917586671079.jpeg

Guinée : des gendarmes et policiers formés pour mieux sécuriser !

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/SOCIETE by

Ce vendredi 25 janvier, s’est déroulée la cérémonie de remise de diplômes à 18 promotion d’officiers et de sous officiers de la gendarmerie et de la police nationale formés courant 2017-2018. 

L’enceinte de l’école nationale de la gendarmerie de Sonfonia a servi de cadre à  cette cérémonie présidée par le représentant du ministre de la défense nationale chargé des affaires présidentielles, Tidiane Diallo et par le haut commandant de la gendarmerie nationale Direction de la justice militaire,  le général de corps d’armes, Ibrahima Baldé entouré de quelques représentants de la gendarmerie française.

Au cours de cette cérémonie, certains officiers guinéens ont été décorés par la coopération militaire francaise. Ils sont 466 gendarmes et 22 policiers à bénéficier des formations basées essentiellement sur les matières telles que la police administrative ; la police judicaire ; le maintien d’ordre public ; la topographie ; l’éthique et la déontologie ; les techniques d’identification criminelles et les relations avec la presse entre autres.

Pour le général de corps d’armes et haut commandant de la gendarmerie nationale, cette formation vient en complément aux formations et des cours de perfectionnement des sous officiers de la gendarmerie. Il a déclaré :

« Il est également impérieux pour notre institution de disposer des moyens suffisants avec des matériels et équipements adéquats pour relever les défis sécuritaires qui se posent à  notre pays. Il est important de souligner que ces formations qui viennent de s’achever sont en adéquation avec le programme de reforme du secteur de sécurité et la promotion des droits humains contenu dans le projet de société de Monsieur le président de la République. Suite aux résultats concluants de ces différentes formations, je voudrais avec le commandement des écoles, remercier les Directions de l’école des gendarmeries ; des instructeurs ; encadreurs et intervenants extérieurs pour leurs contributions à la réussite de ces différents stages », s’est réjouit le général Ibrahima Baldé.

Représentant le ministre de la défense Mohamed Diané a cette  cérémonie, le général de Brigade Tidiane Diallo au nom du ministre en charge des affaire présidentielles a invité  les différents récipiendaires a démultiplier cette formation.

« Ces formations permettent de cerner toutes les règles  légales et réglementaires qui doivent soutenir l’action des différentes unités de la gendarmerie sur le territoire national. Le ministre d’Etat que j’ai l’honneur  de représenter ici se réjouit sincèrement de ces efforts de perfectionnement et du renforcement des capacités opérationnelles périodiquement initiées par le Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale, Direction de la justice militaire qu’il remercie vivement(…). Le ministre d’Etat ose espérer que les efforts des uns et des autres seront poursuivis en vue de maintenir et de renforcer cette dynamique de collaboration avantageuse aux profits de nos forces de défense et de sécurité. Le ministre d’Etat félicite les bénéficiaires de cette formation et les invite non seulement à valoriser leurs nouvelles connaissances à  leurs forces de travail, mais aussi et surtout à  les démultiplier en direction de leurs environnements immédiats ».

Pour sa part, la Porte-parole des récipiendaires au nom de ses pairs a remercié le personnel d’encadrement pour la qualité de la formation reçue. Elle dira :

« Ces différentes notions acquises nous ont permis d’agir en toute efficacité dans le respect stricts des règlements de la République. C’est pourquoi  nous vous assurons de notre total engagement et disponibilité  à assurer les différentes missions de l’Etat»,  souligne Elisabeth Camara avant de terminer en remerciant également le Directeur de la justice militaire et la coopération militaire française.

Apres la remise des  distinctions et décorations,  l’ensemble des responsables, encadreurs et amis se sont rendus au domicile de l’adjudant Alhassane Solano, ce gendarme assassiné par les bandits dans la nuit du 20 au 21 janvier 2019 au quartier  Tombolia dans la commune de Matoto pour lui rendre un vibrant hommage avant son enterrement ce vendredi.

Moussa Rama

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.