Guinée : La fin des délestages en courant électrique n’est pas pour demain

in A LA UNE/ACTUALITES/ECONOMIE/FLASH INFO/SOCIETE by

Conakry, Guinée : La capitale guinéenne renoue avec les délestages du courant et cela ne va pas sans conséquence sur plusieurs activités dans la capitale. Qu’est-ce qui explique ce délestage ? Pour répondre à cette question, le ministère de l’énergie a rencontré la presse ce lundi dans les locaux dudit département.

Le barrage hydroélectrique de kaleta a été l’un des projets phares de la 3 ème République. Malheureusement, Conakry replonge dans le noir. Les délestages sont quotidiens. Selon l’administration générale de l’EDG ( Électricité de Guinée), il s’agit d’une période d’étiage dans les barrages.
“Vous savez pendant ces périodes d’étiage, il y a le  niveau d’eau  au barrage qui devient de  plus en plus bas et on doit gérer le réservoir d’eau disponible. Il faut aussi revoir le couple hydroélectrique entre Kaleta-Garafili qui fait que la production maximum que pouvons disposer en cette période d’étiage  sont quasiment nuls et le maximum, par exemple Kaleta on a 75 MW” a  laissé entendre Abdenbi Attou.
Quand au secrétaire général du ministère de l’Energie, ce délestage sera continuel jusqu’à l’amélioration des installations.
“Le délestage, il va être fait jusqu’à ce qu’on arrive à une puissance installée….égale à la demande. Il y a deux centrales qui sont tombées en panne de façon inattendue. L’équipement que nous disposons, on n’a pas le temps de faire des entretiens préventifs par ce que nous sommes en dessous de cette quantité. Donc,il est toujours difficile d’arrêter les équipements et pouvoirs faire l’entretien.
Donc à des moments donnés, si ça tombe en panne systématiquement  ça va se sentir” a- t- il déclaré. La fin des  délestages n’est pas pour bientôt
Aminata Babou Condé
Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.