Le Japon vole au secours de la population de la Guinée Forestière

in ACTUALITES/ECONOMIE/FLASH INFO/Guinée forestière by

Conakry, Guinée : Le Japon vole au secours de la population de la Guinée Forestière dans le cadre de l’éducation avec la construction ou reconstruction des écoles primaires de Galakpaye à N’Zérékoré, de Gbélékpala à Yomou et de Kérédou à Kissidougou.

La signature de ces contrats de don par l’Ambassade du Japon et les représentants de trois(3) associations s’est déroulée ce jeudi 14 février à la résidence de l’Ambassadeur du Japon en Guinée.

Dans son discours, la chargée d’affaires de l’Ambassade du Japon en Guinée, Madame Yuko Hotta a souligné que par ces projets, le Gouvernement du Japon poursuit son appui aux efforts du Gouvernement Guinéen pour une éducation de base pour tous les enfants guinéens, afin d’assurer la base du développement du pays. Pour elle, l’éducation est l’un des piliers des axes d’intervention du Japon en Afrique conformément à l’esprit de la 6ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD 6).

Le premier projet, dans le cadre de la signature de ce don,  présenté par l’Association Zéguéta de Galakpaye, est la reconstruction de l’école primaire de Galakpaye, avec un montant d’environ cinq cent soixante-neuf millions (569.000.000) de francs guinéens. Cette somme permettra la reconstruction de 4 salles de classe avec leurs mobiliers et d’un bâtiment abritant la direction dans ce village de la Commune Rurale de Yalenzu, préfecture de N’Zérékoré. Cette école compte actuellement 3 bâtiments de 7 classes, dont 2 sont en très mauvais état avec un effectif de 358 élèves.

Le second projet, présenté par le Centre d’Etude et d’Appui au Développement, d’un  montant d’environ six cent dix millions  (610.000.000) de francs guinéens, porte sur la construction de l’école primaire de Gbélékpala. Le Centre d’Etude et d’Appui au Développement financera la construction de 3 salles de classe avec mobilier, d’une direction, de 5 latrines et d’un forage à Gbélékpala, dans la Commune Rurale de Bowé, préfecture de Yomou, qui  compte déjà une école de 3 classes pour 232 élèves répartis en 4 groupes pédagogiques ; le projet portera le nombre de classes à 6.

Le troisième projet, présenté par l’Association pour le Bien-Etre Familial, consiste à la construction de l’école primaire de Kérédou, dans la Commune Urbaine de Kissidougou, avec la bagatelle d’environ six cent millions (600.000.000) de francs guinéens. Trois salles de classes y seront construites avec des mobiliers, une direction et 3 latrines.

Au nom des associations bénéficiaires de ce projet, Pierre Kolié a remercié le donateur (Le Gouvernement du Japon) et le Gouvernement Guinéen pour ce geste qui pour lui, contribuera efficacement à l’épanouissement de la zone  « C’est un sentiment de joie, de fierté pour toute la population à la base (…) l’éducation à la base des filles et des jeunes garçons est une priorité de toutes ces associations. Elles caressent l’ambition légitime de voir dans un bref délai, tous les enfants de nos  villages  aller à l’école », a dit Pierre Kolié.

Pour peu que les fonds mis à dispositions pour les bonnes causes, soient rationnellement utilisés. C’est ce qui peut encourager et motiver le donateur à continuer à donner pour le bien de la communauté et de l’éducation.

Moussa Rama

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.