Guinée : L’Etat fait son mea-culpa dans l’occupation des zones réservées

in A LA UNE/ACTUALITES/FAITS DIVERS/FLASH INFO by

Conakry, Guinée : ça y est, au plus haut sommet de l’Etat, la vérité, celle sur laquelle insiste des guinéens, vient d’exploser. Et c’est le premier magistrat du pays, Pr Alpha Condé, qui a le courage de le mentionner.

Et à quelle occasion? Lors du dernier Conseil des ministres du jeudi 14 mars. Sur l’occupation des zones réservées de l’Etat, même Toto a dit au gouvernement de corriger l’injustice faite aux citoyens, occupants illégaux, actuellement tous déguerpis.

Par ailleurs des enquêtes doivent être diligentées afin d’identifier les cadres de l’administration et des services décentralisés à la base de la cession indue de certaines parcelles afin de donner des suites administratives et judiciaires à ces délits” a donné comme instruction le chef de l’Etat.

Ces enquêtes ne devraient point durer. Elles doivent débuter dès que dernier bulldozer sortira des zones de Kipé 2 et de Kaporo-Rails. Les cadres véreux de l’administration publique ayant marchandé ces biens de l’Etat doivent souffrir aussi dans leur chair. Leur place est devant les juridictions compétentes pour répondre de leurs forfaitures. Aucune forme de compassion ne doit être observée. Comme les occupants illégaux des zones de l’Etat, ces cadres ont trompé leurs compatriotes et failli à leurs obligations.

Le cortège de malheur qui s’abat sur  des milliers de guinéens devrait s’amenuiser par cette soif de justice aux victimes.

Avec cette annonce du chef de l’Etat de diligenter des enquêtes pour identifier ces cadres, l’opinion retient son souffle et attend. Si par ces opérations de déguerpissement jugées inhumaines et dégradantes, le citoyen a compris qu’il faut prendre la poudre d’escampette lorsqu’on évoque l’occupation d’une parcelle de l’Etat, l’interpellation et la condamnation des cadres véreux de l’administration complices de cette occupation, doit renforcer ce sentiment.

En attendant, le gouvernement est attendu sur ce terrain.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.