Guinée : « L’on doit privilégier le dialogue pour l’ensemble des problèmes » (Membre RPG)

0
32

Conakry, Guinée : Depuis le 13 janvier 2020, le pays est en proie à la violence suite à l’appel du Front National Pour la Défense de la Constitution à une résistance contre toute velléité constitutionnelle et un troisième mandant du Président Alpha Condé.

Officiellement sur toute l’étendue du territoire national, deux(2) cas de morts sont enregistrés, plusieurs blessés et des dégâts matériels très importants. Ces violences ne restent pas sans réactions de la part du parti au pouvoir.

Ce mercredi 15 janvier 2020, joint par Guinéetime.com Sory Sow, membre du Bureau Politique National du RPG Arc-En-Ciel a condamné ces violences qui ont engendré des cas de morts et appelle les acteurs politiques au dialogue.

«Nous déplorons cet état de fait, nous pensons que construire la Guinée ne passe pas par la rue ni par la violence. Que ça soit le FNDC que ça soit d’autres acteurs politiques, je pense qu’on doit privilégier le dialogue autour de la table pour l’ensemble des problèmes de la Guinée. La violence n’est pas la solution elle ne fait que mettre ce pays en retard » a dit Sory Sow.

Comme solution, ce responsable du BPN du RPG Arc En Ciel propose de « privilégier la légalité, interpeller l’Etat qui doit à tout prix rétablir son autorité sur toute l’entendue du territoire national et cela est un impératif de gouvernance. En ce qui concerne les acteurs politiques, ils doivent privilégier les tables de négociations. En aucun cas, on ne doit recourir à des manifestations de rues, des violences et vandalismes parce qu’on assiste aujourd’hui à une véritable guérilla urbaine. Il faut à tout prix que cela s’arrête et qu’on privilégie les négociations autour de la table » conseille t-il.

Sory Sow déplore également qu’à chaque fois qu’il y a perturbation que des vies humaines soient ôtées dont les responsabilités n’ont pu être situées jusqu’à date et cela après plus de 130 morts.