Manifs-FNDC : Dalein et Sidya ont « longuement échangé »

0
43

Conakry, Guinée : Les leaders politiques au sein du FNDC-bloc contre le projet de nouvelle constitution du président Alpha Condé- se sont retrouvés à Abidjan (Côte d’Ivoire) et ont « longuement échangé ».

Selon un tweet de Cellou Dalein Diallo qui est allé au chevet de son camarade Sidya Touré, leur entretien a tourné autour des « défis ».

Cette rencontre à l’Etranger des deux figures d’opposition à Alpha Condé intervient au moment où le FNDC a annoncé de nouvelles stratégies et dates de manifestations de rue.

A l’assemblée générale de l’UFDG, le vice-président, Dr Fodé Oussou Fofana, a invité ses militants qu’à partir du mercredi prochain, de nouvelles stratégies vont être appliquées. Ce, avant la date du 1er mars prochain, prévu pour les législatives et référendum constitutionnel.

« Le problème du 1er mars ne se règle pas le 1er mars. Le problème du 1er mars se règle avant le 1er mars. A partir du mercredi, jeudi et les jours suivants, nous rentrons dans la désobéissance totale dans ce pays. Personne ne peut vous interdire de sortir dans la rue. Nous sortirons dans la rue, on va préparer dans la rue, on va manger dans la rue pour prouver au monde que nous ne sommes pas pour Alpha Condé » a lancé Dr Fofana.

Dans la dernière déclaration du FNDC, le combat contre la nouvelle constitution est loin d’être stoppé.

« La responsabilité d’empêcher le putsch constitutionnel revient entièrement au peuple de Guinée notamment à sa jeunesse dont l’avenir et le rêve d’une Guinée démocratique sont  en train d’être brisés. C’est pourquoi le FNDC, continuera la résistance citoyenne active et permanente le mercredi 19 et jeudi 20 février 2020 sur le territoire national » lit-on dans cette déclaration