Accidents causés par les moto-taxis en Guinée : plus de 5000 cas en une année

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/SOCIETE by

Conakry,  Guinée : Le caractère dangereux des moto-taxis vient d’être relevé,  encore, par une étude dans la capitale Conakry et les villes avoisinantes.  Des chiffres qui font froid dans le dos.

 

Dans l’optique d’attirer l’attention des autorités sur la montée du taux des accidents de circulation dans le pays, l’organisation Guinéenne de la Citoyenneté, a  a présenté ce mardi 04 décembre 2018, un  document de synthèse sur la problématique liée aux accidents de la circulation en général, plus particulièrement les motos (mototaxis), à Conakry et dans les quatre (4) régions du pays.

L’OGC a mené une série d’enquêtes dans certains services concernés tels  que : les centrees hospitalo-universitaires, les centres de santé communaux, les hôpitaux régionaux, préfectoraux, les commissariats centraux, et les gendarmeries départementales.

Ce, “pour mesurer l’ampleur du phénomène afin d’attirer une attention particulière des autorités à tous les niveaux, affirme le président Alseny Oumar Diallo

Se prononçant sur les cas d’accident, il indiquera,  qu’à Conakry, en 2017, du 1er janvier au 31 décembre,  le total général des accidents est de 2160 cas dont des cas accidents à l’origine des motos soit un taux de 48% et  le nombre total de décès causés par les motos est de  200 cas, soit un taux de 19,4%.

Ensuite, en 2018, du 1er janvier au juillet, le nombre total des cas d’accident est de 2081 cas dont 775 cas causés par les motos, soit un taux de 37,2%. Alors que le nombre total de décès causé par les motos est de 43 cas, soit un taux de 29%.

Le bilan des accidents de 2017 en juillet 2018 est de 4241 cas , dont 1793 cas causés par les motos , soit un taux d’accidents de motos est de 42,29%. Le total général de décès est de 239 cas dont 235 cas causés par les motos, soit un taux de 98% »dit il.

Pour le cas de Kindia, en 2017,  le total général des accidents de la circulation est de 2840 cas, dont 108 cas causés par les motos, soit un taux  de 4%, le nombre total de décès  est de 51 cas, soit un taux de 17,3%.

En 2018 du 1erjanvier au 05 octobre, le total général des accidents de la circulation s’élève  à 2936 cas, dont 83 cas causés par moto, soit un taux de 3% ;  le nombre de décès est de 30 cas, soit un taux de 20%

Boké en 2017, le total des accidents est 2484cas dont 701 cas causés par la moto, soit un taux de 28% .Et en 2018 du 1er au 31 aout  le total général des accidents est de 2598 cas, dont celui causés par les motos est 654 cas, soit un taux de 29% etc.

Pour terminer, le président  Alseny Oumar Diallo, prétendra que le total général des accidents de la circulation dans la région de Conakry et les quatre 4 régions naturelle du 1erjanvier au 31 décembre 2017, et du 1erjanvier au 06 novembre 2018 est de 18203 cas dont 4062 cas causés par les motos, soit un taux de 22%.

Quant aux accidents Cumulés auto-moto le nombre total est de 14141 cas, soit un taux de 78% et  le total général de décès causé par accidents de la circulation du 1er janvier au 31 décembre 2017 et du 1er janvier  au 06 novembre 2018, est de 932 cas dont 607 cas causés par Auto-moto soit un taux de 65% et 325 cas de décès causés par les motos, soit un taux de 35%

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.