Art et Gouvernance : Un concours de création lancé à Conakry

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/SOCIETE by

Conakry, Guinée : Elle met en compétition des élèves artistes de l’ISAG de Dubréka, des étudiants en Sciences Sociales de l’Université Kofi Annan et des  développeurs informatiques répartis par groupe de quatre (4) dont un élève-artiste, un étudiant en Sciences Sociales et deux (2) développeurs autour d’une problématique pour produire un prototype d’application mobile ou web par thème.

L’Association culturelle La Muse, à travers son projet L’Art gouverne , organise une série de quatre (4) hackathons à Conakry. Avec l’objectif de produire des prototypes d’application mobile ou web pour palier à la mal gouvernance en Guinée.

Après, la réussite de la première édition qui a lieu au Centre culturel franco-guinéen, La Muse remise avec les trois derniers hackathons qui sont actuellement en cour au Studios Kirah sis à la Minière. Les thèmes portent sur la fourniture des services publics, Droits des femmes/groupes vulnérables et Engagement citoyen. Et cette manifestation est prévue du 01 au 03 aout 2018.

Elle met en compétition des élèves artistes de l’ISAG de Dubréka, des étudiants en Sciences Sociales de l’Université Kofi Annan et des  développeurs informatiques répartis par groupe de quatre (4) dont un élève-artiste, un étudiant en Sciences Sociales et deux (2) développeurs autour d’une problématique pour produire un prototype d’application mobile ou web par thème.

Selon l’administrateur général de la muse Mamadou Bilia Bah, le but de cette compétition est de créer des opportunités d’engagement et de co-création entre artistes et autres citoyens autour des questions de gouvernance, afin de dégager un ensemble de projets d’applications mobiles susceptibles d’apporter des solutions tangibles et adaptées aux enjeux de la corruption en Guinée.

«C’est une façon , pour nous d’activer  l’engagement citoyen, parce que , pour nous, il est important d’impliquer et motiver l’engagement citoyen des futures artistes qui sont formés à l’ISAG tout en créant des opportunités d’engagement et de co-création entre artistes et autres citoyens autour des questions  de gouvernance. Les former et les impliquer dans l’engagement citoyen et artistique pour la promotion pour la bonne gouvernance. Il est prétentieux de notre part, mais nous pensons qu’il est important d’avoir des artistes engagés dans notre pays, »  nous fait comprendre la clé de voûte des Studios Kirah.

A jour, l’ensemble des  seize (16) élèves-artistes et développeurs engagés dans la compétition ont reçu une série de formation sur les quatre thèmes de la compétition qui seront développées et en Pitch de projet et sont actuellement ce vendredi en travail de groupe pour la production des pitchs. Et les résultats sont attendus pour demain dans l’après-midi.

Il faut noter,  que la cérémonie de remise des prix aura lieu après la délibération du jury. Et l’équipe qui sera classée première suivant le thème développé recevra une somme de 1000 dollars et un accompagnement pour la mise œuvre du projet.

Karim Gandhi Diallo

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.