Des milliers de victimes en Palestine : la vérité choquante qui fait froid dans le dos

Découvrez les dernières actualités concernant la situation en Palestine. De Gaza à la Cisjordanie, les événements se succèdent et le contexte est loin d'être apaisé.

Les affrontements se poursuivent

L'armée israélienne continue de progresser dans le sud de la bande de Gaza, allant jusqu'à la ville de Khan Younès. Depuis le début de l'offensive, les pertes sont conséquentes des deux côtés. L'armée israélienne dénombre 82 de ses soldats tués alors que le Hamas revendique le de 16 248 personnes depuis le 7 octobre dans l'enclave palestinienne. Parmi ces dernières, près de 70% seraient des femmes et des enfants.

Des victimes parmi les otages

De plus, 138 personnes sont toujours retenues prisonnières par le Hamas dans la bande de Gaza, dont 20 femmes et deux enfants. Une accusation particulièrement gravée porte sur le Hamas, qui serait accusé par les Israéliens de donner des pilules calmantes aux otages avant de les remettre à la Croix-Rouge.

Lire aussi  Découvrez pourquoi la situation à Gaza atteint un point de non-retour

Malgré cette situation, on note certains retours, comme celui d'une jeune Franco-Israélienne, qui est rentrée chez elle après 55 jours de captivité.

Des sanctions et des avertissements

Face à ce climat, les États-Unis ont choisi d'imposer des sanctions aux colons israéliens accusés de violences en Cisjordanie. Ces sanctions prennent la forme de restrictions de visa. Parallèlement, les États-Unis débloquent 21 millions de dollars d'aide supplémentaire pour Gaza.

Le président français, Emmanuel Macron, a également pris la parole pour mettre en garde le Premier ministre israélien concernant le nombre de civiles palestiniennes. De son côté, le président américain Joe Biden a appelé à condamner les violences sexuelles des terroristes du Hamas.

Une situation toujours incertaine

Alors que la trêve a pris fin, les affrontements et les bombardements ont repris. Israël accuse le Hamas d'avoir violé la trêve alors que le Hamas reproche à Israël d'avoir refusé un échange de prisonniers et de corps d'otages. Depuis cette fin de trêve, le ministère de la santé de Gaza a comptabilisé 184 nouveaux décès et au moins 589 blessés.

Lire aussi  Trêve humanitaire : le Hamas fait une annonce fracassante !

Face à cette situation, des négociations sont en cours pour une prochaine pause humanitaire. Cependant, les restent vives et la situation est loin d'être résolue.

4.8/5 - (32 votes)

Laisser un commentaire

Partages