L'info a besoin d'équilibre !

Diplomatie contre l’immigration irrégulière : La Guinée snobée…

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/INTERNATIONAL/POLITIQUE by

Conakry, Guinée : Les chefs de gouvernements européens dont la première ministre britannique Theresa May et la chancelière allemande, Angela Merkel, visitent l’Afrique,  où les citoyens sont assez nombreux parmi les flux de migrants en Europe. Et la Guinée  où l’excessif départ des jeunes prive le pays de mains d’œuvres, semble être négligée.

 «Nous devons combattre l’émigration illégale d’une part et créer des opportunités légales d’autre part » s’engage à Dakar au Sénégal, il y a quelques heures, la chancelière allemande, Angela Merkel.

Le gouvernement allemand, en croire nos confrères du journal Le Monde, a renforcé ces dernières années le volet africain de sa diplomatie, comptant sur les pays du continent pour ralentir le flux de migrants vers l’Europe, un sujet extrêmement sensible en Allemagne.

La chancelière allemande, qui mise sur le développement du continent pour endiguer les flux migratoires, se rend ainsi au Sénégal, au Ghana et au Nigeria.

A Dakar, il est déjà annoncé l’électrification de 300 villages, sous financement allemand, dans l’objectif d’améliorer les conditions des citoyens.

Mardi 28 août au Cap, en Afrique du Sud, Mme Theresa May, la première ministre britannique, anticipant sur les conséquences du Brexit, annonce un investissement de 4,4 milliards d’euros, en guise de soutien aux fragiles économies africaines. La lutte contre l’immigration irrégulière, est également citée dans son programme.

«Les défis auxquels l’Afrique est confrontée dépassent la seule Afrique. Il est dans l’intérêt du monde entier que ces emplois soient créés pour s’attaquer aux causes et aux symptômes de l’extrémisme et de l’instabilité, pour gérer les flux migratoires et pour encourager une croissance propre » explique Mme May.

“Trop de guinéens ici dans les camps en Allemagne”

La Guinée, un pays de départ de l’immigration irrégulière vers l’Europe, est simple snobée par ces dirigeants européens. Selon l’OIM, en 2015,  3,27% de tous les citoyens guinéens vivaient en dehors de leur pays d’origine.

La Guinée est citée pour avoir la deuxième population après le Nigéria, sur les routes de l’immigration irrégulière vers l’Europe.

Difficile alors de comprendre pourquoi la Guinée est-elle absente de l’agenda de dirigeants européens en visite en Afrique.

Assez compatriotes pensent que ce sont des visites aussi d’affaires. Des dizaines d’hommes affaires suivent par exemple Mme Merkel Afrique.

La diplomatie guinéenne n’est pas très représentative, trouvent d’autres.

“Mais les multiples marches pacifiques en Guinée créent un sentiment de violences et les investisseurs fuient dans ce cas, explique un jeune cadre guinéen.

“Le gens pensent que c’est Alpha Condé qu’ils sont entrain de nuire, mais le peuple”, poursuit-il.

Un migrant arrivé il y a quelques mois en Allemagne, fait l’amer constat qu’il ” y a beaucoup de guinéens dans les camps en Allemagne”. Il plaide que “ça change au pays”.

Depuis avril 2017 jusqu’au mois d’août 2018, au total 9096 de jeunes migrants ont accepté un retour volontaire vers leur pays, la Guinée.

De janvier à août 2018,  l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, note que 67 122 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer. L’Europe, principalement l’Espagne, est devenue la destination préférée avec 27 994 cas enregistrés.

Ils étaient 120 624 à la même période l’an dernier (172 362 pour l’année entière) et 271 951 à la même date en 2016. Le nombre de cas de décès  enregistrés est de 298.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Latest from A LA UNE

Go to Top