L'info a besoin d'équilibre !

Dossier Belge : «L’innocence de Mme la ministre de l’Agriculture est apparue » (Tibou Kamara)

in A LA UNE/ACTUALITES/ECONOMIE/FLASH INFO/INTERVIEW/POLITIQUE by

Conakry, Guinée : Le ministre de l’Industrie et des PME, Tibou Kamara, a dévoilé chez les « Grandes Gueules » un coin de voile sur l’instruction gouvernementale autour de la prétendue condamnation en Belgique de Mme la ministre de l’Agriculture, Mariama Camara.

Dans ce numéro des « Grandes Gueules » de la radio Espace, ce jeudi 6 septembre, le ministre Tibou Kamara révélé l’instruction interne au sein du gouvernement sur ce dossier belge. Extraits

«Le gouvernement a déjà ouvert une enquête sur cette condamnation. Et il en a eu qui les conclusions qui ont rassuré qu’à ce stade, on ne peut pas conclure à la culpabilité de Mme la ministre de l’Agriculture, bien au contraire. Non seulement son innocence est apparue, mais on s’est rendu compte comme cela arrive souvent avec la Justice, que c’est une condamnation à défaut qui ne prend pas en compte toutes les dimensions du dossier. Sans compter que c’est une affaire d’origine belgo-belge.

Et puis, être cité ne veut pas dire qu’on est accusé encore moins qu’on est coupable. Si on devrait remercier tous ceux qui sont cités dans des affaires, on n’aurait pas de ministre en Guinée.

Je vais vous faire une révélation. Lorsque l’affaire est arrivée, le Président de la République, Pr Alpha Condé, et le Premier ministre, Dr Kassory Fofana, ont demandé des explications à la ministre-de l’Agriculture. Il y a eu une instruction interne au gouvernement par rapport au dossier. Et de l’issue de cette instruction, dépendait la décision de la maintenir ou non dans le gouvernement. Après avoir été convaincu des arguments qui ont été donnés, aussi bien le Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé que le Premier ministre, qu’il a été décidé de son maintien dans le gouvernement. Ça c’est sur le plan politique.

Sur le plan de la Justice, elle -la ministre de l’Agriculture- a la possibilité à travers ses avocats, ce qu’elle n’avait pas eu l’occasion la première fois, ce qui explique une condamnation par défaut, on n’a pas dit une condamnation par culpabilité. Donc l’avocat a pris le dossier en mains pour établir l’innocence qu’elle a réussi à établir au sein du gouvernement à travers des explications tout à fait légitimes qu’ils lui ont été demandées.

Peut-être une que nous avions eu tort de ne pas dire que cette explication a été demandée, donnée et a établi l’innocence et le moins de responsabilité qu’on pouvait soupçonner de la ministre de l’Agriculture dans l’affaire et c’est ce qui explique aujourd’hui son maintien dans le gouvernement jusqu’à preuve du contraire. »

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Latest from A LA UNE

Go to Top