• 20190104_105939.jpg
  • 20190104_105939.jpg
  • 20190104_105928.jpg

#Guinée : Des hommages rendus au “Grand reporter” que fut Alhassane Diogo Barry

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/SOCIETE by

Conakry, Guinée : Confrères, amis, familles et sympathisants ont rendu ce matin un vibrant hommage, doublé de prières pour le repos éternel  de l’âme de Alhassane Diogo Barry, journaliste à la RTG rappelé à Dieu hier jeudi.

C’est l’espace de la levée de corps de l’hôpital de l’amitié Sino-Guinéenne de Kipe qui a accueilli un beau monde étreint d’émotion suite à la mort d’un éminent journaliste,  spécialiste de questions économiques.

Saa Martin Fancinadouno, secrétaire général de la section CNTG à la RTG a affirmé que le défunt était  une référence pour les jeunes. “Meme sur ton lit de malade, il appelait à la rédaction poir savoir qui était là. Les mots nous manquent. Nous voulons simplement te dire Merci” pour avoir pris soin des plus jeunes.
Sekouba Savane, DG RTG a dit que “Cet éminent journaliste a beaucoup de valeurs humaine, sociale et professionnelle.”
Au nom de la direction générale,il  laisse le message de gratitude pour l’esprit d’équipe démontré par les confrères de la RTG.

En guise de témoignage, M.Savane relève que le défunt est “un journaliste dont l’espèce est fortement menacé de disparition.”

$Depuis son retour de CESTI DAKAR, il m’a frappé par la densité de ses reportages, son timbre vocal….il a préféré être sur le terrain pour traiter une information qui ne ment pas” révèle Savane.

Pour le représentant du ministère de la Communication, Nestor Nete Sovogui, El hadj Diogo Barry, est engagé en juin 1988 à la fonction publique. Son talent et le don qu’il avait, ont fait de lui un journaliste émérite.
Diogo a contribué à la promotion d’une culture de paix, au développement d’une communication pour ees relations bilatérales saines.

Dans le cadre de l’élaboration de la lettre de politique nationale de l’information, M.Sovogui révèle que le défunt y a contribué.

Saikou Balde, confrère et proche du doyen Diogo, noté également qu’ à la fin de sa vie, le taquin que vous avez connu était devenu inoffensif et faiseur de paix.

L’ancien directeur général de la RTG, Yamoussa Sidibe a plutôt parlé de son “ami de promotion” à l’école normale supérieure de Maneah.

” Diogo est un ami d’enfance. Après Maneah, il est allé à CESTI DAKAR. Sur le plan humain, Diogo avait le commerce facile, taquin. Sur le plan professionnel, il était de la race des grands reporters. C’est une grosse perte pour la RTG”.

La dépouille mortelle de Diogo Barry est à la mosquée de Bambeto où des prières lui seront faites . Après la prière de vendredi, il rejoindra sa dernière demeure au cimetière de Bambeto en banlieue de Conakry.

La rédaction de Guineetime.com présente ses sincères condoléances à la famille de la presse nationale.

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.