Guinée : Faya Millimouno au premier Ministre : «S’il ne change pas,  il se réveillera un jour loin du pouvoir »

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/POLITIQUE by

Conakry, Guinée : Le leader du Bloc Libéral, Dr Faya Millimouno, ne gobe pas le mode de gouvernance de l’actuel premier ministre Kassory Fofana qui à ses yeux, « manipule et impose sa volonté aux gens ».

Dans un entretien téléphonique à GuinéeTime sur la situation sociopolitique, Faya Millimouno invite le locataire du palais de la Colombe à revoir sa copie.

«Le Premier ministre Kassory Fofana a une conception de l’autorité de l’Etat qui met l’ordre public en dehors de la loi, c’est de la dictature » affirme le leader du Bloc Libéral.

A la sortie des élections communales de 2018, une véritable crise politique éclate en Guinée. L’installation des exécutifs communaux a été jugée « sélective » par les partis de l’opposition, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo en tête. Des séries de manifestations de rue sont désormais le quotidien des guinéens. En face, les autorités politiques ont opté pour l’interdiction de ces manifestations.

« Le maintien de l’ordre public n’est pas opposable à la loi. La manifestation est légale, c’est son interdiction qui est exception » fustige l’opposant qui,dans les prochaines jours, entame une grève de faim pour « rappeler les déboires » des guinéens face à la situation qui prévaut.

Faya Millimouno impute à Kassory Fofana « la nouvelle mentalité des gouvernants » portée vers la femeté et l’absence de dialogue.

« Le dévoir de négociation est ce qui caractérise tout gouvernement responsable. Si un gouvernement refuse la négiociation, c’est qu’il n’est pas sérieux. Le premier ministre selon la Constitution, est le promoteur du dialogue social. Mais depuis qu’il -Kassory Fofana, ndlr- est là, il impose sa volonté aux gens, manipule. S’il ne change pas, un jour il se réveillera loin du pouvoir » assène le président du Bloc libéral.

Comme dans l’arène politique, aucun dialogue n’est instauré avec le syndicat de l’Education, en grève depuis le début du mois d’octobre dernier.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.