Urgent : l’intercentrale CNTG- USTG demande la libération immédiate et sans condition de Cheick Toure

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/SOCIETE by

L’Inter centrale syndicale CNTG-USTG se retire du dialogue social et demande la libération immédiate et sans condition du secrétaire général du syndixat du port autonome de Conakry, Cheick Touré.

Dans une déclaration rendue publique ce jeudi 20 Septembre 2018 à la Bourse du Travail, l’Inter centrale CNTG-USTG a de nouveau denoncé la signature de la mise en concession du port de Conakry à une société turque ainsi que d’autres passations de marchés en violation flagrante de la procédure légale.

Dans la même déclaration lue par Amadou Diallo secrétaire général de la Confédération Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée, Amadou Diallo  fait remarquer la multiplication des violences sur les travailleurs  à travers la répression jusque dans les locaux de travail, et l’interdiction par les autorités des marches et autres manifestations des forces vives, touteschoses qui violent ainsi un de leurs droits élémentaires.

” l’Inter centrale CNTG -USTG demande au gouvernement de libérer immédiatement sans condition le camarade Cheick Touré, secrétaire général de la délégation Syndicale du port autonome de Conakry qui est dans la logique de défense des intérêts matériels et moraux des travailleurs” à lu  Amadou Diallo  avant d’ajouter ”  vu que le gouvernement n’affiche aucune volonté d’instaurer une vraie démocratie en Guinée, l’Inter centrale syndicale CNTG-USTG se retire de tout processus de mise en place d’une quelconque feuille de route du dialogue social. Face a cette situation de violation et de violence aveugle de la part de l’autorité, l’Inter centrale syndicale CNTG-USTG appelle toutes les forces vives à se mobiliser pour contrecarrer cette velléité machiavélique du pouvoir à saper la liberté et la démocratie dans notre pays”.

Moïse Rama

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.