Guinée – session budgétaire : Kory Kondiano et ses collègues de retour au parlement !

in A LA UNE/ACTUALITES/ECONOMIE/FLASH INFO by

Après un mois d’inter session, le parlement guinéen a donné ce vendredi 05 octobre 2018 le coup d’envoi de la deuxième session budgétaire de 2018. Durant quatre-vingt-dix jours, les élus du peuple vont examiner et adopter le budget dans son volet recette et dépense pour l’année 2019.

Ce vendredi, cette ouverture a été marquée par l’installation de deux nouveaux élus, l’un de l’UFR et l’autre de l’UFDG. Plusieurs membres du gouvernement, des institutions nationales et internationales ainsi que des corps diplomatiques ont pris part à cette rencontre.

Comme toujours, la présente cérémonie a été marquée par deux discours : ceux du représentant du chef de l’Etat et du président du parlement. Dans son allocution, le premier intervenant, Mohamed Lamine Fofana a rassuré les élus du peuple de la disponibilité des membres du gouvernement à mettre à leur disposition toutes les informations dont ils auront besoin.

Cette dernière session budgétaire légale du parlement guinéen intervient un mois après l’adoption de la loi rectificative des finances. Une loi rectificative qui a été précédée de la tenue du débat d’orientation budgétaire. C’est pourquoi dans son discours, le président du parlement a invité l’exécutif à l’application des recommandations issues de ces rencontres.

Dans le même message, le président du législatif Claude Kory Kondiano a félicité le peuple de Guinée dans son entièreté pour sa grande mobilisation à l’occasion de l’an 60 de l’indépendance guinéenne.

Kory Kondiano a pour finir, appelé la population à un discours beaucoup plus responsable.

‘’ Je rappelle à certains de nos compatriotes que certains de leurs actes continuent à saper l’unité nationale et la quiétude sociale dans le pays. C’est pourquoi je les invite à la retenue’’. A-t-il précisé.

A l’entame de la plénière, deux nouveaux députés ont été présentés dans la salle. Il s’agit de Cheick Touré de l’UFR qui remplace Baidy Aribot à la députation de Kaloum et de Mohamed Bakary Kéita de l’UFDG qui succède ainsi à Abdoulaye Bailo Diallo décédé en septembre dernier.

Au regard de la constitution, le gouvernement a jusqu’au 15 octobre pour déposer le budget qui sera adopté au plus tard le 31 décembre prochain.

Md Lamine

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.