Installation des executifs locaux : le parti au pouvoir invite à s’accepter …

in ACTUALITES/FLASH INFO/POLITIQUE by

Comme tous les samedis, les partisans du parti présidentiel étaient à leur siége ce samedi 6 octobre pour la traditionnelle assemblée générale ordinaire. Au centre des débats,  ce samedi la célébration de la fête de l’indépendance et l’installation des conseillers communaux. 

S’agissant du premier sujet, les festivités du 2 octobre célébrées avec fastes, le RPG-arc-en-ciel remercie le peuple de Guinée pour sa grande mobilisation au stade du 28 septembre le 2 octobre dernier.

Le parti au pouvoir a également félicité la qualité de l’organisation à travers la prestation des forces de sécurité et de défense.

C’est l’honorable El hadj Abdourahmane Senkoun Camara député uninominal de Kissidougou qui a présidé la séance avec  à ses cotés, plusieurs responsables du parti. A l’entame, l’élu de Kissidougou a exprimé toute sa satisfaction au nom du bureau politique du parti à l’ensemble des citoyens guinéens. ‘’ Votre grande mobilisation à l’occasion de notre fête d’indépendance a démontré que vous aimez la Guinée, que vous aimez votre président, le professeur Alpha Condé. Malgré toutes les campagnes de démobilisations organisées ça et là, vous avez répondu massivement présents à cette fête. Cette mobilisation dénote que les guinéens restent un et indivisibles sans considération de partis politiques d’ethnies et de religion. Je voudrais pour finir adresser les mêmes félicitations à la commission d’organisation pour la qualité de prestation de nos forces de défenses’’.

Appreciant l’adresse du chef de l’Etat à la nation,  le président de la commission Mines et Commerce du parlement a appelé le peuple de Guinée au pardon et à oublier son passé douloureux. Il ajoutera : ‘’ On n’a tous suivi le chef de l’Etat dire qu’il porte le chapeau de notre passé, un message plein de signification qui résume tout…’’.

Pour ce qui concerne le sujet relatif à l’installation des élus communaux, honorable a invité les conseillers communaux du parti au pouvoir à s’accepter. ‘’ Tout compte fait il n’y aura pas deux maires dans une localité. Nous étions hier en conclave avec les élus de Matoto, dorénavant le différend qui existait là est déjà réglé nous demandons de même pour les autres localités pour le bonheur de notre grand parti ’’ a-t-il conclut.

Md Lamine

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.