“Marche pacifique” violente à Mandiana : Deux blessés par balles (Témoins )

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/Haute guinée/POLITIQUE/SOCIETE by

Conakry,  Guinée : Deux jeunes manifestants dans la ville de Mandiana ont été blessés par balles  ce vendredi matin en marge d’une marche pacifique qui s’est transformée en scènes de violences,  a-t-on appris de sources concordantes. 

Ces deux blessés sont des jeunes manifestants qui ont décidé d’exprimer leur colère suite au mauvais état des routes,menant à cette ville de grandes productions agricoles.

Dans le groupe des “marcheurs”, une partie a décidé de barrer les routes à l’aide de tables des marchands alors que l’autre,  à voulu respecter à la lettre les consignes pour une activité non violente.

“C’est ainsi que l’incompréhension à commencé entre ces deux camps qui se sont divisés à coup de pierres. Au moins trois véhicules sont arrivés.  Jai pu identifier un de la gendarmerie et un autre de la police” explique Diaĺlo, un témoin oculaire.

Au niveau de la préfecture,  des séminaristes en mission à Mandiana ont été priés de quitter les lieux. Les jeunes ont alors saccagé des coins.

Au téléphone de notre interlocuteur,  il a était facile d’entendre des tirs d’armes .

La route menant à la grande ville de Kankan, chef lieu de région, est impraticable.  Les pluies diluviennes ont fortement contribué à cette dégradation. Tout comme les autres voies menant à dautrez préfectures.

Pour se faire entendre, la marche pacifique a été décidée par les jeunes  et l’aval des autorités locales a été obtenu suite à une réunion de concertation.

“Il y a eu même l’accord pour ne pas qu’il y ait cassé ou violences” poursuit Diallo.

Lors de la dernière conférence de presse du ministre des Travaux publics, le cas de Mandiana n’a pas été occulté.  Moustapha Naite à rassuré des Travaux qui sont encours pour soulager les populations de cette grande zone de production de riz et de maïs .

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.