Route Dabola – Kouroussa : Guiter quitte, place aux entreprises chinoises !

in A LA UNE/ACTUALITES/ECONOMIE/FLASH INFO by

Guiter, l’acronyme de la guinéenne de terrassement de droit guinéen n’opère plus sur le fameux tronçon Dabola – Kouroussa. Et pour cause, le contrat pour la réhabilitation de cette route longue de plus de 150 kilomètres est depuis peu confié à des entreprises chinoises, dont la plus connue des Guinéens est Henan Chine.

C’était sur la base d’un appel d’offres international ouvert, compétitif souhaité par le partenaire et auquel appel d’offres des entreprises guinéennes comme Guiter S.A auraientt soumissionné sans succès en raison, nous dit-on, de l’exigence des critères et normes de qualité. A ce propos justement, pour en savoir un peu plus, nous avons tenté en vain, par plusieurs fois d’entrer en contact avec la Cellule de Communication de l’Entreprise Guiter. C’était mardi 11 décembre aux environs de 12 heures.

Qu’à cela ne tienne, au contraire du contrat précédemment donné à l’entreprise Guiter S.A – dont on ne sait pas assez sur les conditions de l’octroi de ce contrat – sur financement du Budget national de développement, le présent contrat est financé essentiellement, selon nos sources en provenance du ministère des Travaux Publics, par la Banque Islamique de Développement (BID).

A la faveur de la visite du Chef de l’Etat le week-end dernier à Kouroussa, Alpha Condé a procédé à la pose de la première pierre de cette route.

Mais le constat qui s’impose à tous ceux qui pratiquent ce tronçon depuis des années, est que les travaux ont été faits dans le rafistolage, du colmatage puisque la qualité du travail effectué là, est peu reluisante. C’est même peu dire …

A suivre …

Ismaël Camara

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.