Condamné à 5 de prison, Khalifah Sall s’éloigne de la présidentielle …

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/INTERNATIONAL/POLITIQUE by

La condamnation à 5 ans de prison de l’ancien maire de Dakar, Khalifah Sall a été confirmée en appel à la mi-journée ce jeudi 30 août. C’est un coup dur pour l’intéressé qui pourrait l’écarter de la course à l’élection présidentielle sénégalaise.

C’est un coup dur certainement mais ce verdict était prévisible, c’est ce que l’on dit en tout cas dans l’entourage du maire de Dakar. D’ailleurs Khalifa Sall n’était pas présent dans la salle d’audience.

Quelques-uns de ses avocats avaient fait le déplacement mais ils ne portaient pas leur robe en guise de protestation. Ils estiment que ce procès en appel est une mascarade, une mascarade destinée à écarter Khalifa Sall de l’élection présidentielle.

Il y a quand même une bonne nouvelle dans ce verdict en appel, c’est du côté de l’Etat sénégalais. La Cour a jugé recevable sa constitution en tant que partie civile et réclame de fait 1,230 milliard de francs CFA de dommages et intérêts, que doivent payer collectivement Khalifa Sall et deux de ses coaccusés.

Il reste désormais un dernier recours juridique et c’est celui du recours en cassation. Khalifa Sall veut désormais gagner du temps avant une condamnation définitive, ce qui l’exclurait définitivement de la course à la présidentielle, il s’est déclaré candidat, le 26 juillet dernier.

In rfi.fr

Titre de guineetime.com

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.