Siguiri : une foule en colère vandalise un poste de police et deux habitations (Kintinian)

in A LA UNE/ACTUALITES/FAITS DIVERS/FLASH INFO/REGIONAL/SOCIETE by

 Une foule en colère a vandalisé, mardi, 1er mai 2018, le Poste de Police de Boukariyah et le logement de deux policiers dans la Commune Rurale (CR) de Kintinian, préfecture de Siguiri, pour protester contre la mort d’un jeune lors d’une opération d’arrestation de présumés vendeurs et consommateurs de chanvre indien.

La victime, un jeune «toxicomane», dit-on, aurait, dans sa tentative de fuite, trouvé la mort par noyade dans une nappe d’eau dormante.

Pour venger sa mort, ses amis se sont attaqués au Poste de police de la localité, avant d’incendier le logement de deux policiers qui auraient mené cette opération.

A côté de l’orpaillage, la vente et la consommation de la drogue sont devenues monnaies courantes et une des sources de revenus pour de nombreuses personnes qui exercent leur activité à visage découvert dans les zones minières de la préfecture de Siguiri.

Pour ce cas précis, c’est un lieu connu sous l’appellation «Somalie» pour les uns, «Le Temple» pour les autres, qui accueille chaque jour des dizaines de jeunes venus fumer et discuter de leurs problèmes.

Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie Départementale pour établir les circonstances de la mort du jeune et les actes de violence et vandalisme qui s’en sont suivis.

In agp

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.