• Guiter-Sintram.jpg
  • guiter-sintram-2.jpg
  • Guinée-Sitram-3.jpg

Vers la construction de l’ouvrage hydroélectrique Kogbedou-Frankonedou en Haute-Guinée

in A LA UNE/ACTUALITES/ECONOMIE/FLASH INFO/Haute guinée by

Conakry, Guinée : Le projet du complexe hydroélectrique de Kogbedou-Frankonedou, en Haute-Guinée, capable de fournir plus de 400 Gigawatts d’électricité, avance à grands pas, en croire la présentation il y a quelques heures à Conakry des résultats des études de faisabilité et d’avant-projet détaillées.

 

Dans un réceptif hôtelier de la capitale, les promoteurs de ce projet, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique ainsi que les spécialistes responsables des études se sont relayés pour évoquer ce projet  qui devait permettre à la Guinée de répondre aux exigences de capacité de production d’électricité de base et d’exportation vers la région à travers la ligne d’interconnexion avec le Mali.

Par ce projet, le gouvernement guinéen fait confiance à une société concessionnaire dénommée TRAMAG (Société des travaux Maroc-Guinée), un modèle de coopération sud-sud. La société Internationale des Travaux Maroc et la Guinéenne de Terrassement -GUITER), qui donnent naissance à TRAMAG, une société de droit guinéen, exécutera ce projet sous le régime de la “Loit BOT”,autorisant le financement, la construction, l’exploitation et le transfert d’infrastructures  de développement par le secteur privé.

Situé en Haute-Guinée, ce complexe hydroélectrique  comprendra deux  aménagements en cascade : Frankonédou ( en amont) et Kogbédou (en amont). Selon la nouvelle architecture présentée par les experts, le premier cité permet  l’accumulation d’un volume important pour une exploitation optimale sur un cycle annuel et le second, offre une chute intéressante pour la production hydroélectrique.

Guiter de Guinée et la société SINTRAM du Maroc, dans une entente parfaite, nous ont permis d’aboutir à un projet structurant, qui doit faire la fierté de tous les guinéens, car élaboré par des groupements de guinéens et marocains pour faire le premier barrage en haute-Guinée, entre Kerouané et Kankan, dans le cadre d’un partenariat public-privé avec la loi BOT. C’est une fierté pour nous” affirme le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr CHeick Taliby Sylla.

Selon l’officiel du gouvernement, par la loi BOT, l’Etat guinéen n’aura pas d’apport à faire en financement. Tout le projet sera réalisé par le groupement marroco-guinéen qui fera les recherches de financement et réalisation du complexe hydroélectrique. Seulement, poursuit Dr Sylla, le gouvernement guinéen va s’occuper de l’indemnisation de la gestion du plan environnemental et social. La loi BOT es favorable, dit-il, à la Guinée qui manque de ressources considérables pour faire face à l’aménagement de ces sites.

“La Banque islamique au développement (BID) manifeste un intérêt tout particulier pour la réalisation de ce projet, un premier modèle sur lequel elle voudrait se fonder pour en développer d’autres en Guinée et dans la sous-région. Ce projet, monté par les partenaires marocains et guinéens. A cette phase de l’atelier de validation, le coût total de ce projet n’est pas retenu encore” explique Diallo Alpha Boubacar, Représentant de la BID en Guinée.

Auparavant, si cette institution en a l’expérience dans d’autres pays, c’est la toute première épreuve en Guinée.

“C’est pourquoi nous avons le mandat de rappeler aux autorités guinéennes et aux entreprises partenaires, les bénéficiaires, de bien vouloir soutenir le projet pour que cette expérience puisse être dupliquée plusieurs fois en Guinée compte tenu de son potentiel important et pourquoi pas dans la sous-région” plaide-t-il.

Au delà de l’électrification de 10 préfectures de la Haute-Guinée par ce couple de barrages, le PDG de Guiter SA, Ansoumane Kaba, rappelle que d’autres avantages ne peuvent être tous cités. Non seulement Kerouané et Kankan auront de l’eau potable, mais également, tout au long, les populations pourront bénéfficer de l’aménagement hydro-agricole

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.