La trêve à Gaza : une réalité ou une illusion ?

Dans l'objectif d'une trêve tant attendue, les négociations impliquant les parties concernées dans la guerre à ont repris en Egypte.

Le projet initial soumis envisageait une pause dans l'offensive israélienne, la libération des détenus palestiniens et le retour des otages en . Néanmoins, la complexité des négociations s'est révélée lors de la rencontre du 5 mai au Caire.

Israël et le Hamas : une entente difficile

L'Etat d'Israël a refusé la proposition du qui visait à conclure un accord de trêve prévoyant la fin définitive des hostilités dans la bande de Gaza. Le Premier ministre israélien a reproché au Hamas de maintenir des positions extrêmes, limitant ainsi les possibilités de parvenir à un accord.

Accusation mutuelles

Chaque partie accuse l'autre d'entraver la possibilité d'un accord. Israël met en cause le Hamas et sa demande, le présentant comme un obstacle à la conclusion d'un accord. De son côté, le Hamas accuse le Premier ministre israélien de bloquer une entente en exprimant son intention de lancer un assaut à Rafah.

Lire aussi  La pénurie de carburant à Gaza : une situation insoutenable!

Depuis le samedi soir, le statu quo prévaut, aucune avancée notable n'ayant été enregistrée.

La guerre continue à Gaza

Tandis que les négociations se poursuivent, la guerre ne cesse pas dans la bande de Gaza. Selon le ministère de la Santé du Hamas, 29 personnes ont perdu la vie en l'espace de 24 heures. Le bilan total depuis le début des attaques le 7 octobre est désormais de 34 683 décès.

4.1/5 - (23 votes)

Laisser un commentaire

Partages