Alerte: Ne Déclarez Pas votre Prime Macron Avant d’Avoir Lu Ceci!

En 2023, la Macron a profité à près de 6 millions de , avec une moyenne de 885 euros versée par entreprise. Pas moins de 522 509 entreprises y ont participé.

Il est à noter que cette prime de partage de la valeur doit être déclarée aux impôts, bien qu'elle ne soit pas imposable pour la majorité des bénéficiaires. Seuls les salariés ayant perçu au moins 62 444.16 euros bruts (soit 4100 euros net par mois) en 2023 sont imposables.

Comment déclarer la prime Macron ?

Pour les bénéficiaires non imposables, il convient de remplir la case 1AD ‘Prime de partage de la valeur exonérée' lors de la déclaration d'impôts. Il faut indiquer le montant versé par l'entreprise. Si le montant reçu excède 3000 euros et un accord d'intéressement est en place dans l'entreprise, la case 1AV ‘Majoration du seuil d'exonération' doit être cochée.

Lire aussi  Incroyable : la Corse vous offre 50% de réduction sur les successions immobilières !

Si la prime n'est pas déclarée, elle sera automatiquement intégrée aux revenus imposables. Par exemple, pour un revenu de 25 000 euros dont 500 euros de , le revenu imposable s'élèvera à 24 500 euros si la prime est déclarée, ou à 25 000 euros dans le cas contraire.

Il est à souligner que si le bénéficiaire n'est pas éligible à l'exonération, la prime ne doit pas être déclarée.

Des changements à venir à partir de 2024

A partir de 2024, seuls les salariés percevant moins de trois fois le Smic et travaillant dans des entreprises de moins de 50 salariés seront exonérés. Pour les salariés d'entreprises de 51 salariés ou plus, la prime sera imposable, indépendamment du montant du salaire.

4.4/5 - (25 votes)

Laisser un commentaire

Partages