Alerte rouge : taxe foncière en hausse de 3,9% !

La période est tendue pour près de 20 de Français qui devront s'acquitter de leur taxe foncière à la fin de l'été. Un constat d'autant plus amer que les coûts connaîtront une minimale de 3,9%.

Une possible baisse de la taxe foncière

Il y a néanmoins une lueur d'espoir : dans certains contextes, une baisse de cette taxe est envisageable. En effet, quelques communes se réservent le droit de réduire leur part de la taxe.

Un exemple concret : la ville de Mulhouse

Prenez l'exemple de la ville de Mulhouse. Celle-ci a opté pour une décision des plus audacieuses, proposant une remise de 36% sur la taxe foncière. Cette offre est cependant conditionnée : elle n'est disponible qu'aux propriétaires ayant effectué d'importants travaux de rénovation énergétique.

  • Les travaux admissibles doivent concerner l'isolation thermique, le chauffage, la ventilation, ou la production d'eau chaude sanitaire.
  • Les logements éligibles sont ceux dont l'achèvement date d'avant le 1er janvier 1989.
  • Les travaux doivent être conséquents : d'un coût de 10 000 euros minimum s'ils ont été réalisés en , ou de 15 000 euros minimum s'ils ont été réalisés entre 2022 et 2024.
Lire aussi  Attention : Votre pension de retraite va peut-être augmenter!

La taxe foncière est habituellement partagée entre l'intercommunalité et la ville. Pour Mulhouse, la municipalité a décidé de réduire de moitié sa part de la redevance. Par conséquent, un propriétaire peut voir le montant de sa taxe foncière diminuer d'un tiers.

Une mesure incitative à la rénovation

Le but de cette mesure ? Stimuler la rénovation des logements anciens. Une initiative prise suite à une augmentation de 2% de la redevance versée à la ville par les propriétaires l'année précédente.

4.9/5 - (20 votes)

Laisser un commentaire

Partages