Attention, Danger : pénurie de personnel imminent dans la fonction publique !

La fonction publique française rencontre depuis quelques temps une problématique de taille : le manque de personnel dans certains secteurs clés. Malgré des conditions d'embauche plutôt attrayantes, les difficultés pour recruter se font de plus en plus sentir, notamment dans des domaines tels que l'anesthésie-réanimation, la psychiatrie ou encore la radiologie.

Chiffres à l'appui

La abrite environ 5,2 millions de fonctionnaires qui représentent à peu près 20% de l'ensemble des employés du pays. Un ratio qui est resté stable depuis ces deux dernières décennies.

L'hôpital public en souffrance

L'état de santé de l'hôpital public est préoccupant. La baisse des moyens alloués et une charge de travail conséquente rendent la situation difficile. De nombreux professionnels sont de fait plus attirés par la pratique libérale, synonyme de meilleures conditions de travail et de rémunération.

Des mesures pour attirer les professionnels

Afin de tenter de pallier ce manque de personnel, plusieurs dispositifs financiers ont été introduits. Une pouvant atteindre jusqu'à 30 000 euros est par exemple offerte aux certains spécialistes qui décident de s'installer dans un hôpital public. Ils doivent pour cela passer le concours de praticien hospitalier et s'engager à exercer pendant au moins trois ans dans le même hôpital.

Lire aussi  Découvrez pourquoi la situation à Gaza atteint un point de non-retour

Des résultats mitigés

Malheureusement, ces mesures ne semblent pas avoir l'effet escompté. Ainsi, bien qu'instauré en 2016 pour l'anesthésie-réanimation et la radiologie, et étendu à la psychiatrie en , le dispositif ne semble pas avoir eu un impact notable sur le nombre de professionnels à temps plein dans les hôpitaux. On observe même une augmentation du nombre de professionnels qui choisissent une organisation mixte de leur travail, avec une partie en libéral et une partie à l'hôpital.

4.7/5 - (30 votes)

Laisser un commentaire

Partages