Donald Trump accusé de fraude : un choc historique pour la politique américaine

Une date marquante est fixée pour la américaine : le 25 mars prochain. Donald Trump, l'ancien Président des États-Unis, se retrouvera devant le juge dans une affaire de fraude comptable. Une première dans l' de la politique américaine.

Un procès historique pour un ex-président

Donald Trump sera le premier président américain à se retrouver sur le banc des accusés dans un procès pénal. Son nom est lié à l'affaire Stormy Daniels, un scandale qui met en cause un de 130 000 dollars à l'actrice. Ce montant aurait été versé pour assurer le silence de cette dernière sur une relation supposée en 2006.

Un refus d’annulation de poursuites

Malgré ses efforts, les tentatives de Trump pour annuler les poursuites ont été rejetées. Le juge Juan Merchan, du tribunal de New York, a ainsi décidé de maintenir le procès. Le procès est programmé en pleine période de campagne pour les prochaines élections présidentielles de novembre.

Lire aussi  Trahison politique : le député Aurélien Taché change-t-il vraiment de cap ?

Une affaire d’ingérence présumée

La défense de Trump dénonce une ingérence dans la campagne présidentielle. En effet, le paiement à Stormy Daniels est supposé avoir été effectué durant la campagne présidentielle de 2016. Cela pourrait signifier que les fonds proviennent de la campagne électorale, une hypothèse qui pose question pour la justice américaine.

Des questions sur le financement électoral

Si cette hypothèse est confirmée, cela constituerait une violation des lois de financement électoral. L'enquête se poursuit donc pour déterminer l'origine exacte de ces fonds. Le procès pourrait s'étendre sur une durée de six semaines.

4.4/5 - (17 votes)

Laisser un commentaire

Partages