Incroyable : une élève menace sa prof avec un couteau à Rennes!

Un événement effrayant a eu lieu dans un collège de Rennes. Une élève de 12 ans a menacé une enseignante à l'aide d'un couteau. L' soulève des questions concernant la sécurité dans les établissements scolaires.

La menace en classe

Ce a démarré quand l'élève, en plein cours, a commencé à proférer des menaces. Elle a exprimé son souhait de tuer des personnes qui n'appréciaient pas sa présence. Elle a même fait référence à un incident survenu à Arras, exprimant son intention d'imiter cette action. Après avoir sorti un couteau de 17 cm de son sac, elle a mis ses menaces à exécution.

L’Intervention de la direction du collège

Heureusement, le conseiller principal d'éducation et un médiateur du collège ont réussi à neutraliser l'élève. Suite à cet incident, l'élève a été placée en retenue judiciaire et doit subir un examen psychiatrique. Le parquet de Rennes a ouvert une enquête criminelle pour tentative d'homicide volontaire.

Lire aussi  17 millions d'euros à gagner à l'Euromillions, participez maintenant !

La situation juridique de l’élève

La retenue judiciaire, prévue par la loi pour les enfants de 10 à 13 ans, a été levée après l'examen psychiatrique. La jeune fille a été jugée comme étant dangereuse pour elle-même et a été confiée au conseil départemental. Une ordonnance de placement provisoire a également été émise, conduisant à son hospitalisation dans un milieu spécialisé.

Les conséquences possibles

Les conséquences de cet événement dramatique dépendront de l'évaluation de l'état psychologique de l'élève. Si l'examen révèle qu'elle n'avait pas conscience de ses actes, aucune poursuite pénale ne sera possible. Dans le cas contraire, des mesures de contraintes pourraient être appliquées, comme une interdiction de se rendre au collège ou un placement dans une institution de protection judiciaire de la jeunesse.

Les parents de l'élève pourraient avoir à verser des dommages et intérêts si la responsabilité civile de leur est reconnue. Néanmoins, aucune responsabilité pénale ne leur incombera car ils n'ont pas commis l'acte eux-mêmes.

4.3/5 - (10 votes)

Laisser un commentaire

Partages