La Russie sous tension : événements choquants lors du vote présidentiel !

Le week-end dernier a été marqué par un événement majeur en Russie, les élections présidentielles. Leur déroulement a été loin d'être tranquille, avec un grand nombre d'incidents et d'arrestations dès le premier jour de vote.

Vladimir Poutine et l’opposition

Le président sortant Vladimir Poutine a réagi à ces événements, promettant une réponse ferme à ce qu'il a qualifié de “frappes de l'ennemi”. L' à Poutine a également été active, bien que ses candidats n'aient pas réussi à être validés pour participer aux élections. Pour exprimer leur mécontentement, ils ont mis en place une opération baptisée “Midi contre Poutine”.

Arrestations et incidents

Le climat tendu a conduit à une série d'incidents. Treize individus ont été arrêtés pour dégradations dans des bureaux de vote, tandis que cinq autres ont été placés en détention. Parmi les incidents notables, un incendie a éclaté dans un isoloir d'un bureau de vote à Moscou et une au cocktail Molotov a eu lieu dans un bureau de vote à Saint-Pétersbourg.

Lire aussi  Réforme du RSA : Attention, votre aide pourrait être suspendue !

Menaces et explosions

Ces incidents n'ont pas été les seuls problèmes rencontrés lors de ces élections. En effet, onze bureaux de vote ont dû être évacués à Lougansk suite à des menaces d'attentat. Dans le même temps, une bombe a explosé devant un bureau de vote à Kherson, en , et un engin explosif a été découvert dans une poubelle devant un bureau de vote à Skadovsk.

Poutine accuse l’Ukraine

Vladimir Poutine a pointé du doigt l'Ukraine, l'accusant de tenter de perturber l'élection présidentielle et a promis une réponse à ces agissements.

Enquête en cours

Face à ces événements, une enquête pour “obstruction à l'exercice des droits électoraux ou au travail des commissions électorales” a été ouverte. D'après les autorités russes, ce crime est passible d'une peine de “5 ans de prison”.

Les suspects auraient agi pour l’argent

La présidente de la Commission électorale estime que les personnes arrêtées ont avoué avoir agi pour l'argent.

Lire aussi  Alerte ! La Russie menace directement l'armée française !

Les élections se poursuivent

Malgré ces événements, le scrutin continue. Les Russes sont appelés à voter jusqu'au dimanche 17 mars 2024.

4/5 - (21 votes)

Laisser un commentaire

Partages