Trêve humanitaire : le Hamas fait une annonce fracassante !

Le mouvement palestinien Hamas, se dit prêt à étendre la trêve humanitaire avec , et envisage même la libération de tous les otages, défiant ainsi la situation humanitaire alarmante à . Voici les dernières informations sur cette trêve fragile.

Le Hamas prêt à prolonger la trêve

Le Hamas est prêt à prolonger la trêve humanitaire avec Israël. Le mouvement palestinien a en effet déclaré qu'il était disposé à respecter l'arrêt des combats pendant quatre jours supplémentaires. Cette extension de la trêve devrait être discutée le 29 novembre.

Proposition d’accord pour la libération des otages

Une proposition a été faite pour un accord global concernant la libération de tous les otages en échange de tous les prisonniers. Aucune réponse du gouvernement israélien à cette proposition n'a encore été reçue.

Lire aussi  Mélenchon attaqué pour antisémitisme : la vérité se dévoile !

Libération des otages et situation humanitaire

Depuis le début de la trêve, 85 otages ont été libérés, dont 24 étrangers et 71 Israéliens. En retour, 200 prisonniers palestiniens ont été libérés. Trois adolescents français ont également été libérés par le Hamas le 27 novembre. Néanmoins, cinq ressortissants français sont toujours portés disparus.

Selon l'ONU, 150 otages sont toujours retenus par le Hamas et 5 000 Palestiniens sont incarcérés en Israël. Malgré l'aide humanitaire, l'ONU également sur une menace de famine à Gaza.

Espoirs et tensions autour de la trêve

La prolongation de la trêve, prévue jusqu'au 30 novembre, avec de nouvelles libérations d'otages attendues, suscite des espoirs, mais aussi des tensions. Le médiateur qatari espère une trêve durable menant à la fin de la guerre.

Les anciens otages sont entendus par le renseignement israélien afin de localiser les autres otages. Par ailleurs, les libérations d'otages se font en échange de prisonniers palestiniens. Les otages libérés ont un premier examen médical et un appel avec leurs familles autorisés au poste-frontière de Rafah.

Lire aussi  Retrouvé après 6 ans de disparition ! L'histoire choquante d'Alex Batty

Malgré ces avancées, la trêve reste fragile avec des retards dans la libération des otages et des accusations de violation de l'accord. Une prolongation de la trêve de 48 heures a été discutée le 27 novembre.

4.1/5 - (14 votes)

Laisser un commentaire

Partages