L'annonce du maintien de la guerre par Benyamin Netanyahou malgré un accord entre et le pour la libération d'otages et de prisonniers soulève une série de problèmes complexes.

Une trêve fragile et contestée

Une trêve de quatre jours, qui commencera ce jeudi à 10 heures, a été annoncée en échange de la libération de 50 otages et 150 prisonniers palestiniens. Cela marque une tentative de répit dans un contexte de guerre qui ne semble pas avoir de fin. Pourtant, l'accord et la trêve ne font pas l'unanimité en Israël, certains y voient une victoire du Hamas.

Les libérations d'otages seront effectuées par groupes de 10, avec 30 prisonniers relâchés à chaque fois. Si cette trêve ne devrait pas durer plus de dix jours, des combats sont déjà prévus pour reprendre à la fin de cette période. Cette situation met en lumière les craintes que le Hamas utilise cette trêve pour se réapprovisionner en armes.

Lire aussi  Le loto ne trouve pas de gagnant, la cagnotte grimpe à 13 millions d'euros !

Un accord précaire

Malgré l'accord, les combats ont continué à la veille du début de la trêve, ce qui souligne la fragilité de cette entente. Les objectifs d'Israël restent les mêmes : éradiquer le Hamas, ramener les otages et mettre fin aux activités terroristes.

La France espère notamment que des citoyens français figurent parmi les otages à libérer. Le pays a déjà subi des pertes avec 40 Français tués lors des attaques du Hamas et huit portés disparus. Heureusement, 112 Français ont pu être évacués de la bande de .

L’aide humanitaire

La trêve permettra à la Croix-Rouge d'amener des médicaments dans la bande de Gaza. Néanmoins, plusieurs Organisations Non Gouvernementales estiment que cette pause est insuffisante pour fournir l'aide nécessaire à la population de Gaza.

Un bilan incertain

La reprise des combats après la trêve a été confirmée par Israël et le Hamas. Le bilan de la guerre est difficile à établir : le Hamas annonce 13 300 morts, dont plus de 5 600 enfants, tandis que le bilan côté israélien fait état de 1 200 morts.

4.6/5 - (20 votes)

Laisser un commentaire

Partages